ActualitésInternational

Coup d’État déjoué au Tchad: L’état-major des armées dément les rumeurs !

L’état-major des armées du Tchad confirme l’arrestation de plusieurs officiers ces derniers jours. Dans un communiqué, son porte-parole, le général Azem Bermandoa Agouna, réfute néanmoins l’hypothèse qu’un coup d’État était en préparation.

Le communiqué dément ce qu’il qualifie de « folles informations circulant sur la toile » tout en confirmant l’arrestation d’un « petit groupe d’officiers » qu’il accuse d’avoir été « manipulés par des civils projetant des actions tendant à perturber les institutions de la république ». Le nombre de personnes concernées est incertain, ils seraient une dizaine et le plus haut gradé serait un colonel. Il s’agit de membres du Pan Sahel Initiative (PSI), une unité spéciale anti-terroriste formée par les États-Unis.

Une personnalité de la société civile a aussi été arrêtée au cours du week-end : Baradine Berdei, président d’une association de défense des droits humains, très critique des autorités, et qui a fait de la prison sous Idriss Déby. Selon sa famille, qui n’a guère de détails, cette arrestation est bien liée à celle des militaires. Joint à nouveau ce matin, le gouvernement souhaite « s’en tenir au communiqué de l’état-major ». Plusieurs hauts responsables estiment qu’il n’y a pour le moment « rien d’alarmant ». La preuve est que le président de transition Mahamat Idriss Déby participe au sommet États-Unis – Afrique à Washington.

 

source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page