Infos CoronavirusSociété

COVID-19 : LA VACCINATION SE FERA SUR RENDEZ-VOUS, SELON UN RESPONSABLE SANITAIRE

Aps

 La vaccination contre la pandémie de covid-19, prévue à partir de mardi, se fera sur rendez-vous, a indiqué le médecin-chef de la région de Thiès, le Docteur Mame Moussa Diaw.
’’Il ne s’agira pas d’une vaccination de masse’’, qui est ’’impossible’’ dans ce contexte, vu les mesures barrières édictées, et la précision de la cible, a relevé le responsable sanitaire, lors de la réception du premier lot de vaccins affecté à la région.
‘’Ce sera une vaccination sur rendez-vous’’, dont certains seront pris sur Internet, a expliqué le Docteur Diaw. ‘’Ne vous attendez pas à voir des files tout autour’’.
Selon lui, chaque district sanitaire recevra à partir de dimanche ses doses de vaccin pour ses agents à vacciner, a-t-il dit, notant que tous les services médicaux ont déjà envoyé une liste. Les stagiaires qui sont sur le terrain et ‘’tous ceux qui peuvent se retrouver nez-à-nez avec les patients potentiels covid’’ sont aussi pris en compte.
Les personnes âgées souffrant de comorbidités ont été recensées parmi celles qui fréquentent les structures sanitaires, a noté de son côté le gouverneur.
Le médecin-chef a assuré que la campagne de vaccination sera organisée de façon à ‘’éviter un déséquilibre’’ ou une ‘’rupture du service’’ dans les structures sanitaires.
Le gouverneur de Thiès Mamadou Moustapha Ndao s’est dit ‘’prêt à (se) faire vacciner à titre personnel’’, pour dissiper toute crainte de la part des populations.
‘’Il n’y a pas à s’inquiéter pour la vaccination’’, a-t-il rassuré, ajoutant que la vaccination a éliminé beaucoup de maladies dans le pays.
Pour lui, la rapidité avec laquelle le vaccin a été produit, et que certains sceptiques évoquent pour justifier leur réticence, peut s’expliquer par les avancées technologiques qui font que la société actuelle est rythmée par la vitesse.
S’y ajoute, a-t-il argumenté, l’urgence de la situation qui a poussé nombre de laboratoires à travers le monde à se lancer dans la recherche d’un vaccin, contre cette pandémie qui a frappé de plein fouet l’économie mondiale.
Pour gérer la phase actuelle, la région médicale a opéré un changement dans sa stratégie de communication, , a relevé le médecin-chef de région.
Elle est passée d’une communication de masse sur le port du masque, à une communication de proximité orientée vers les personnes porteuses de comorbidités dans les maisons et qui bénéficient de la prise en charge à domicile (PECADOM).
La cible à vacciner dans la région de Thiès est de 20% de la population à Thiès, soit 444.220 personnes, a dit le Docteur Diaw. Un objectif que les lots de vaccin attendus devraient permettre d’atteindre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 1 =


Bouton retour en haut de la page