Actualités

Dakar abrite les journées de réflexion de l’union africaine de la mutualité

Le secrétaire général de l’agence nationale pour la couverture maladie universelle, Mamadou Racine Senghor, a procédé, jeudi, au lancement officiel des journées de réflexion de l’union africaine de la mutualité (UAM) destinées à faire le point des données et limites de l’accès universelle en Afrique, a constaté l’APS.

Cette activité de cinq jours qui réunit 23 pays d’Afrique, est axée sur le thème ‘’généralisation de la couverture sanitaire universelle post-covid : enjeux et défis en Afrique’’.

M. Senghor a rappelé que le Sénégal a très tôt compris la place de la mutualité dans la mise en œuvre de la protection sociale de façon globale.

‘’Ce sont les mutuelles de santé qui ont permis l’extension de la protection sociale au Sénégal’’, a-t-il fait valoir.

Il a fait part des performances appréciables que le Sénégal a obtenues, dans le cadre de la mise en œuvre de la couverture maladie universelle, tout en saluant la tenue de ‘’ces activités importantes’’ pour la protection sociale.

‘’L’UAM ambitionne de satisfaire le besoin de ses membres dans la prise en charge des problématiques de financement de la protection sociale en Afrique’’, a quant à lui, indiqué, le président de l’UAM, Moulay Brahim Al Atmani.

Il a noté que les mutuelles sont considérées comme les composantes de l’économie sociale et solidaire et représentent à la fois la voix qui se dessine sur le plan économique et social.

En principe, a-t-il avancé, la supplétive de la distribution, la bonne pratique et la solidarité agissante sont des valeurs dans le socle de l’activité qui permet de fonctionner et d’assurer le besoin du citoyen.

‘’Ces journées vont nous permettre d’étudier les obstacles et les contraintes empêchant la mise en œuvre des plans stratégiques triennales de l’UAM’’, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le premier vice-président de l’UAM, Babacar Ngom, a soutenu qu’au plan continental, les mutuelles au niveau des différents pays, ont tenté depuis 2007 de faire des efforts pour coordonner leurs efforts. D’où, la naissance de l’UAM, à Dakar, dans la même année.

‘’Entre 2007 et aujourd’hui, nous avons pu nouer des partenariats très solides avec l’agence internationale de la mutualité, un programme d’appui aux stratégies sociales basé à Abidjan qui encadre et appuie les mutuelles’’, a-t-il retenu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page