A LA UNESociété

Décès de Mourchid Iyane Thiam: la lune perd son guetteur

Le président du Conseil supérieur islamique du Sénégal Mourchid Iyane Thiam est décédé dans la nuit du jeudi au vendredi. Il était, par ailleurs, le Président de la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (Conacoc). C’est dans ce rôle qu’il était connu de la majorité des Sénégalais pour ces annonces sur le début ou la fin du mois de Ramadan.

Reconnu pour sa grande culture islamique, il brillait également dans l’écriture. En septembre 2020, il avait organisé une cérémonie de dédicace de son livre « Justice et humanisme ». Fidèle au personnage multidimensionnel, l’ouvrage était édité, à la fois, en français et en arabe. En effet, Mourchid Iyane Thiam a reçu une formation islamique solide au Sénégal et dans les pays arabes.

« Une vie au service des bonnes causes et de l’islam pluriel et ouvert, une activité constamment tournée vers la réalisation du consensus dynamique, un esprit qui sait accueillir l’autre et le confondre en soi, la recherche permanente de la concorde avec le créateur, l’honnêteté qu’il maintient sur la voie sacrée et la justice », telles sont les qualités de Mourchid Iyane Thiam décrites par Abdoulaye Diop, le ministre de la Culture lors de la cérémonie de dédicace de son ouvrage « Justice et humanisme ».

SUNUGALINFOS présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page