Actualités

DEMARRAGE DU CFEE ET DE L’ENTREE EN 6EME: 293 733 candidats, dans le bain !

293 733 élèves, dont les 55,36% sont des filles, sont en lice à partir de ce jour mardi 6 juillet pour les épreuves du Cfee et du Concours d’entrée en sixième qui auront lieu jusqu’au mercredi 7 juillet 2021. Répartis sur toute l’étendue du territoire national et en Gambie, ces potaches qui sont à la recherche de leur premier diplôme occuperont 1819 centres. Selon le directeur des examens et des concours Moctar Ndiaye qui se prononçait vendredi dernier sur l’organisation des épreuves, toutes les dispositions utiles sont prises pour assurer le déroulement normal de ces évaluations. En sus, d’importantes dispositions ont été prises sur le plan pédagogique et sanitaire pour le respect strict des mesures barrières. Avant d’indiquer que 1819 chefs de centre, 1819 adjoints chefs de centre, 11750 salles de classe en moyenne et 23500 surveillants de salle et de Secrétaires ont été mobilisés.

DIOURBEL-DEMARRAGEDES EXAMENSDUCFEE L’IEF Y. MASSALY RASSURE
Les 5529 candidats dont 3174 filles et 2355 garçons répartis dans 31 centres subissent, ce mardi matin, les épreuves du CFEE et de l’entrée en 6 ème. Pour Yakhoba Massaly, l’inspecteur départemental de l’éducation et de la formation de Diourbel, toutes les mesures ont été prises pour parer à toute éventualité surtout en cette période d’hivernage. Selon lui, plus d’un millier de candidats ne disposent pas de pièces d’état civil.

Ils sont au total 5529 candidats dont 3174 filles et 2355 garçons répartis dans 31 centres d’examens dont un centre franco-arabe et 3 centres mixtes à subir les épreuves du CFEE (Certificat de fin d’études élémentaires) et de l’entrée en 6ème au niveau du département de Diourbel. L’inspecteur départemental de l’éducation et de la formation de Diourbel Yakhobba Massaly qui a fait un tour au niveau des 31 centres d’examen déclare : « toutes les mesures ont été prises pour parer à toute éventualité surtout en cette période de saison de pluies. Nous sommes prêts pour accueillir les enfants dans les centres d’examen. Nous avons fait une série d’activités avec les autorités notamment les comités départementaux de développement. Nous avons rencontré les partenaires, les associations des parents d’élèves autour de la question du déroulement des activités ».

Et il poursuit : « nous avons fait un tour après la tenue du Comité départemental de développement qui a été tenu sous la présidence de Monsieur le Préfet qui nous instruit de revisiter les centres pour voir les disfonctionnements éventuels. Et nous avons tenu ce matin une réunion avec les Présidents de jury qui sont des directeurs d’école pourla plupart qui nous ont remonté les dernières informations. Et à ce niveau, toutes les dispositions sont prises pour parer à ‘éventuelles difficultés liées à la pluie .Nous avons demandé à tous les membres de jury d’être sur place la veille et nous avons demandé aux accompagnants de faire passer la nuit les enfants qui quittent des milieux un peu distants du centre d’examen. Les autorités territoriales, les maires et les autorités administratives notamment les sous-préfets nous ont accompagnés à travers la tenue de Comités locaux de développement pour insister sur cet aspect-là ».

L’inspecteur départemental de l’éducation et de la formation de Diourbel Yakhobba Massaly regrette cependant le fait qu’il y ait des milliers de candidats sans pièces d’état civil. « Cette question a été prise en charge depuis quelques années à travers les instructions que les autorités judiciaires, académiques et administratives ont donné pour faire en sorte que les enfants soient davantage dotés de pièces d’état civil, cela devient un facteur bloquant pour la poursuite. Nous avons dénombré aujourd’hui un milliers d’enfants. Ces derniers n’ont pas le même niveau de problème. Il y a certains qui sont dans un processus d’audience foraine et des enfants n’ayant pas commencé le processus ».

LOUGA : 13.864 CANDIDATS ATTENDUS AUX EPREUVES DU CFEE (IA)
Au total, 13864 élèves, dans la région de Louga, vont se présenter à l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) et de l’entrée en sixième. Le département de Louga va présenter 6476 candidats et les départements de Linguère et Kébémer respectivement 3485 et 3903. Ils seront répartis dans 81 centres d’examen dont 22 à Kébémer, 23 à Linguère et 36 à Louga. Parmi les élèves inscrits au niveau de la région pour passer les épreuves du CFEE, on note 7982 candidatures féminines, soit 57,57% de l’effectif total. Les candidatures ont connu une hausse de 161 candidats par rapport à l’année dernière. La région de Louga a obtenu l’année dernière un taux de réussite de 72,15%

KOLDA : PLUS DE 7000 CANDIDATS EN LICE
Quelque 7490 candidats dont 3914 filles vont démarrer ce mardi les épreuves de l’examen de l’entrée en sixième et du du certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) dans la circonscription de l’inspection départementale et de l’éducation (IEF) de Kolda (Sud). « Cette année nous avons enregistré 7490 candidats dont 3914 filles, soit un taux pour les filles de 52 pour cent, et nous avons pris toutes les dispositions pour un bon déroulement de l’examen », a rassuré Birame Tine, inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) de Kolda. Rappelant le contexte de la saison des pluies qui coïncide avec la tenue des examens, l’IEF annonce également que des dispositions sont prises pour mettre les élèves et les enseignants dans des conditions de travail sans entrave

ADAMA NDIAYE-sudonline

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page