Politique

Démission à Rewmi : Le coordinateur communal à Ndiédieng et responsable juridique de la Task Force Élection tourne le dos à Idrissa Seck.

Le docteur Aziz Mbodj vient de présenter sa démission au secrétaire général du parti Rewmi. Dans la lettre qu’il a adressée à Idrissa Seck, le coordinateur communal de Rewmi à Ndiédieng (département de Kaolack) et responsable juridique de la Task Force Élection dudit parti, dit avoir démissionné pour des raisons personnelles. Ce, après avoir évalué les enjeux socio-politiques du moment et écouté les siens. Voici sa lettre de démission…

Dakar, le 24 mars 2021

A Monsieur le Président du Parti REWMI

Objet : Lettre de démission

Pour des raisons personnelles je démissionne du parti politique REWMI. Je me décharge aussi de tout titre ou rang occupé au nom du parti, tant au niveau local que national.

Je ne regrette pas d’avoir été votre frère ou camarade. J’ai beaucoup appris dans la vaillante Task Force Élection. Beaucoup compris dans le groupe des débatteurs et des responsables de Kaolack. Beaucoup donné… Après avoir bien évalué les enjeux socio-politiques du moment et bien écouté les miens, j’ai décidé fermement, librement et lucidement de partir.

Je remercie mes courageux frères et mes sincères sœurs de REWMI Ndiedieng avec qui nous avons allumé dans les terres politiques du Saloum la flamme du renouveau politique. Leur mobilisation et leur détermination ont permis de faire de notre groupe politique l’alternative crédible pour le développement de notre commune.

Je pense aussi à ma famille et à mes amis qui m’ont toujours apporté leur grand soutien.

Cordialement

Dr. Aziz Mbodj

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page