Politique

DER / Acte 2 : « La grande politique, c’est faire en sorte que chaque matin, les Sénégalais, hommes, femmes et leurs familles sentent qu’on leur prête attention » (Macky Sall)

La délégation à l’Entrepreneuriat Rapide pour les Femmes et les Jeunes (DER/FJ) lancée le 8 mars 2018 par le président de la République Macky Sall, doit nourrir en permanence le pacte social et républicain du pays. Du moins, c’est l’avis du chef de l’Etat, qui a présidé la cérémonie marquant le 3ème financement de la DER. Selon Macky Sall « la grande politique, c’est faire en sorte que chaque matin, les Sénégalais, hommes, femmes et leurs familles sentent qu’on leur prête attention ». Ainsi la politique d’inclusion est une parfaite illustration de cette volonté de l’Etat. « Le cas du jeune Moustapha Ciss, un étudiant titulaire d’un Master en Science Politique, qui a bénéficié d’un financement de la DER pour mettre sur pied sa propre entreprise de transformation de céréales locales est un parfait exemple. Son témoignage a été poignant. Et justement, la DER doit répondre à des sollicitations de cette nature. Les gens qui ont besoin du soutien de la puissance publique. La première cible, c’est les femmes et les jeunes. J’ai toujours demandé que 80% des financements servent à leur autonomisation. Certes, il y a les projets structurants mais ne dépassant pas les 10 ou 15 %. Mais la DER a été créée pour atteindre ces cibles. Ces braves femmes qui sont au marché aux poissons, qui ont besoin de 10.000 F CFA par jour, voilà des personnes pour qui j’ai créé la DER. L’autonomisation des Femmes reste la priorité absolue… », a ajouté le président de la République lors de son allocution à cette cérémonie qui s’est tenue ce 3 Mars 2020 au Cicad.               

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page