Infos Coronavirus

Dr Ousseynou Badiane : « Prochainement, on va recevoir à peu près 323.000 doses de Sinopharm achetées par l’Etat »

Le Sénégal fait face à la 3e vague de contamination au Covid-19. Une situation qui préoccupe les autorités sanitaires dont le coordonnateur du Programme élargi de vaccination (Pev). Dans un entretien accordé à « Source A », Dr Ousseynou Badiane donne ses raisons de la flambée des cas de contaminations et la campagne de vaccination contre la pandémie au Sénégal et les tensions notées dans la disponibilité des doses vaccins.

Dr Ousseynou Badiane, coordonnateur du Programme élargi de vaccination (Pev), lors d’un entretien accordé à « Source A », est revenu sur l’origine de la flambée des cas de contaminations et la campagne de vaccination contre la pandémie au Sénégal.

Selon Dr Ousseynou Badiane, les scientifiques ont communiqué sur la flambée des cas. « Je pense que c’est, en partie, lié au variant Delta mais aussi à d’autres facteurs tels que la négligence, le fait même d’abandonner les gestes barrières, le relâchement des populations en quelque sorte », dit-il.

Le coordonnateur du Pev indique que la campagne de vaccination continue son cours. « Nous sommes en train de continuer de vacciner, un moment, il y avait une rupture dans beaucoup de postes de santé et les doses qui étaient destinées, surtout le Sinopharm, à ceux qui avaient pris la première dose ».

Et d’ajouter « Depuis hier, l’autorité a donné des instructions pour que ces doses soient maintenant utilisées aussi bien pour les premières et deuxièmes doses. C’est dire que ceux qui n’avaient pas pris leur première dose peuvent, au niveau des structures là, bénéficier de leur première dose. Ceci, en vue de l’approvisionnement imminent de Sinopharm ».

Dr Badiane annonce que la vaccination a repris dans tous les centres où il y avait des doses réservées, pour ce qui est de la région de Dakar.

Poursuivant, le boss du Pev s’est prononcé sur l’efficacité des vaccins face aux nouveaux variants. D’après lui, « les vaccins ne sont pas efficace à 100%. Ca tout le monde le sait, mais ça permet au moins d’éviter surtout les cas graves et l’OMS a sorti un communiqué disant qu’actuellement, jusqu’à présent, ces vaccins gardent leur efficacité par rapport aux variants qui sont en train de circuler à des degrés quand même moindres. Donc, il y en a qui sont plus efficace, d’autres qui sont moins efficace », fait-il savoir.

Sur l’achat des vaccins et de ceux qui sont offerts au Sénégal, Dr Ousseynou Badiane affirme que l’Etat a, pour le moment, acheté les 200 mille doses de vaccins avec lesquelles on avait débuté la vaccination. « C’est le vaccin snopharm, sinon tout le reste, c’est des dons. Prochainement, on va recevoir à peu près 323.000 doses de Sinopharm achetées par l’Etat », soutient-il.

« Quant aux vaccins Astrazeneca, Jonhson et jonhson qui seront reçus prochainement, ce sont des dons de l’initiative Covax ou bien de la coopération bilatérale avec la Chine », conclut-il.
pressafrik

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page