Société

Drame à Touba-Sam / Un déficient mental roue de coups un cordonnier jusqu’à ce que mort s’en suive.

Dakaractu

Le drame s’est passé hier soir à Touba- Sam au niveau du marché local. Un homme, cordonnier de son état, a été retrouvé mort et bien enseveli. L’irréparable venait de se produire un peu plus tôt, aux environs de 21 h 30. Les témoins sont formels : la victime, connue sous le nom de Birame Diouf, à bord d’une mobylette Jakarta, a été frappée à coups de gourdin par un déficient mental qui semble ne lui avoir donné aucune chance. Sur place, l’on raconte que l’agresseur lui reprochait d’avoir manqué de peu de le renverser.
 
Aussitôt alertées, des personnes ont accouru et certaines d’entre elles ont pris à partie l’agresseur qui sera lui aussi sérieusement blessé. Les gendarmes ont été ainsi appelés d’urgence sur les lieux. Le constat terminé, les pièces à conviction dont le gourdin qui semble être le manche d’une hache, ont été récupérées par les hommes en bleu et le corps transféré par les sapeurs-pompiers à la morgue de l’hôpital Matlaboul Fawzeini de Touba.
 
Interrogés par Dakaractu – Touba, les riverains du marché Bou Bess racontent que le déficient mental n’en était pas à son coup d’essai. « Il est agressif et il a battu beaucoup de gens dans ce marché. En plus, il est tout le temps armé et jamais les responsables du marché n’ont véritablement essayé de le neutraliser. »
 
Le malade mental a lui aussi été embarqué dans le véhicule de la gendarmerie pour son acheminement vers un centre de soins psychiatriques…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page