International

États-Unis: des centaines de maisons détruites par des incendies dans le Colorado

Les feux ravagent le Colorado et près de 600 maisons ont été détruites par les flammes. Des dizaines de milliers de personnes ont été forcées d’évacuer et les incendies ne sont toujours pas maîtrisés, poussés par des vents violents et une sécheresse record.

Il s’agit au départ de feux de broussailles déclenchés jeudi 30 décembre par la chute de pylônes électriques en raison des vents violents. Ces feux sont désormais totalement hors de contrôle, poussés par des rafales records, à plus de 180 km/h et une sécheresse historique.

La situation a pris une tournure catastrophique dans la soirée quand les flammes se sont engouffrées dans deux villes moyennes du Colorado, Superior et Louisville, respectivement 13 000 et 20 000 habitants, sous ordre d’évacuation générale, situées près de Boulder, une des principales cités universitaires de l’État.

Des dégâts matériels importants

Les dégâts matériels sont immenses avec près de 600 maisons, des hôtels et même des centres commerciaux détruits. Le feu progresse toujours à la vitesse d’un terrain de football brûlé en quelques secondes selon les mots du shérif du comté de Boulder. « J’aimerais mettre l’accent sur l’ampleur et l’intensité de cet incendie, et sa présence dans une zone si densément peuplée. Nous ne serions pas surpris s’il y avait des blessés ou des décès », a averti Joe Pelle, le shérif du comté de Boulder.

Plusieurs dizaines de milliers d’habitants ont déjà évacué, souvent pris de court par la vitesse du feu. Beaucoup n’ont eu que quelques minutes pour partir et pour ne rien arranger, les vents violents empêchent les avions bombardiers d’eau de décoller.

Des épisodes de sécheresse accentués par le réchauffement climatique

À l’instar d’une grande partie de l’Ouest américain, le Colorado, un État déjà aride, est aux prises depuis plusieurs années avec une sécheresse exceptionnelle. Avec le réchauffement climatique, l’intensité et la fréquence des épisodes de sécheresse et de canicule risquent encore d’augmenter, continuant à créer des conditions idéales pour les feux de forêt ou de brousse.

Ces dernières années, l’Ouest américain a ainsi connu des incendies sans précédent, notamment en Californie ou en Oregon.

RFI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page