Sports

Face-à-face BG2 et B52 en juin : la guerre des mots en attendant l’ultime combat

Les lutteurs Balla Gaye 2 et Bombardier sont de plain-pied dans la bataille verbale avant leur confrontation prévue en juin. Provocateur à souhait, le premier promet une défaite cuisante à son adversaire ; tandis que ce dernier entend confirmer sa suprématie après le revers qu’il lui avait infligé en 2014. Des retrouvailles qui promettent de chaudes empoignades !

La bataille psychologique fait déjà rage entre Serigne Ousmane Dia dit Bombardier et Balla Gaye 2, le «lion de Guédiawaye» avant leur combat prévu en juin prochain. Les deux protagonistes qui doivent en découdre en fin de saison ont hâte de solder leurs comptes et ne ratent plus un moment pour s’envoyer des piques. Dimanche passé, à l’occasion du Drapeau du Chef de l’Etat, ils s’étaient déjà toisés, sous le regard amusé des amateurs, qui piaffent d’impatience d’assister au choc entre les deux ténors.

«Je vais surclasser mon adversaire, il ne peut rien contre moi. Je vais le battre à plate couture dans tous les cas, qu’il opte pour la bagarre ou pour la lutte pure et dure», a répété le fils de Double Less. Des propos qui laissent de marbre le chef de file de l’écurie Mbour décidé à infliger à son jeune antagoniste un deuxième revers, après celui de 2014. «Je poursuis ma préparation de plus belle et je peux vous dire que physiquement, je suis fin prêt», a laissé entendre, serein le «B52», prêt à faire face à toutes les options. «Si mon adversaire veut la bagarre, on se battra et s’il opte pour la lutte je lui ferais face. Cela ne dépend que de lui» a poursuivi l’ancien roi des arènes, ajoutant qu’il s’est entrainé durant toute la saison.

Le face-à-face entre Bombardier et Balla Gaye 2 sera celui des retrouvailles après le choc de 2014 qui avait tenu toutes ses promesses, tant l’affiche a été intensément disputée. En dominant de fort belle manière le «lion de Guédiawaye», Bombardier réussissait un exploit et retrouvait en même temps sa couronne qu’il avait perdue en 2006, au profit de Yakhya Diop dit Yékini. C’est dire que les deux champions ont un contentieux à solder. Pour Balla Gaye 2, l’objectif sera de prendre sa revanche sur son rival de Mbour afin de laver l’affront et poursuivre son opération reconquête du trône. En face, Bombardier aura à cœur de confirmer sa suprématie sur lui, d’autant plus que le lutteur mbourois entend revenir en force après sa débâcle face à Eumeu Sène. Proche de la retraite, Serigne Ousmane Dia n’entend pas pour autant renoncer à ses ambitions de revenir au-devant de l’arène. L’on s’achemine ainsi vers un choc d’ambitions qui promet d’être très disputé.

Diégane SARR

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page