Société

Fatick : un charlatan suspecté d’avoir ordonné l’assassinat d’un bébé, inculpé

Le charlatan Alioune Badara Niang, suspecté d’avoir ordonné l’assassinat d’un bébé à Niakhar (région de Fatick, centre sénégalais) a été inculpé par la Juge du premier cabinet de Fatick, le mardi 10 mars, selon Libération.

Selon nos confrères, des sources autorisées renseignent que le personnage a intrigué les enquêteurs lors de sa garde à vue. La perquisition affectée dans son domicile, lors de son arrestation, a permis effectivement de mettre la main sur un arsenal mystique.

Lors d’une confrontation avec Miya Ndiaye, celle qui a enlevé et exécuté au couteau le bébé, elle a réaffirmé que c’est bien Alioune Badara Ndiaye qui lui a ordonné de tuer un enfant au risque de subir les foudres des « djins ».

Mieux, elle a soutenu le charlatan l’appelait au moins trois fois par jours pour la menacer au cas où elle ne passerait pas à l’acte. La pression était telle que Miya Ndiaye, avant de le poignarder et d’abandonner sa dépouille dans un bâtiment en construction.

Malgré les accusations très détaillées, Alioune Badara s’est réfugié derrière le silence pendant un log moment. C’est seulement lors de son inculpation qu’il a nié les faits en faisant une déclaration spontanée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page