Actualités

H-Madiba en hommage à Mandela, par Cassien Badji, alias « Ksi Apakéna »

Sa mort me réveille

Sa mort me réveille

M’interpelle, m’appelle, me rappelle

Je n’ai pas pu retenir mon cœur

Je n’ai pas pu retenir ma plume

Ma plume qui s’allume

Ma voix qui acclame, déclame, s’interroge, s’interroge

Pour rendre hommage à un sage, à un grand

Parti à l’âge de sagesse après 27ans de prison

Pour un combat, pour une cause

Liberté ! freedom ! Je dis liberté ! freedom !

Un homme de foi et de courage

Un homme de Paix d’exception

Doté d’une grandeur, d’un charisme exceptionnel

Homme de pardon, d’amour, d’humour

Je ne pourrais citer toutes ses qualités.

 

Ce poème est un discours

La lutte des mots contre les maux

Un exemple pour le monde

Un exemple pour l’Afrique

Surtout aux dirigeants africains

Qui se réunissent au pays du colon

Au lendemain de sa retraite de vie

Pour deux causes : PAIX ET SECURITE

PAIX ET SECURITE, l’Afrique encore en guerre

PAIX ET SECURITE, l’Afrique sans liberté

PAIX ET SECURITE, l’Afrique dans la dépendance

PAIX ET SECURITE, l’Afrique sans indépendance

PAIX ET SECURITE, l’Afrique dépendant d’une langue

PAIX ET SECURITE, l’Afrique dans une dépendance CFA ou ECO

PAIX ET SECURITE, l’Afrique dans une souveraineté de discours

Encore la honte du colon m’interroge

Sommet, sommet, tant de sommets France Afrique

L’Afrique encore et toujours exploitée

Dans une colonisation moderne

Pire que celle d’hier

En restant des esclaves modernes

En restant des étrangers dans notre terre

En restant des employés dans toutes nos ressources

Comment peut-on nous faire croire à une Paix et une sécurité ?

PAIX, combien de guerres, de coup d’états, d’attentats ?

SECURITE, combien de crises ?

 

Ce poème est un discours

La lutte des mots contre les maux

Cela doit inspirer les dirigeants Africains

Les pousser à adopter et adapter leur politique par des actes

Non pas par des mots et des maux

Tant de mentors africains sont partis

Mais n’ont pas servis d’exemple

Certes d’exemple avec des mots et des maux

Le plus grand hommage qu’ils pourraient lui rendre

Qu’ils soient des MANDELA MADIBA

Qu’ils deviennent des MANDELA MADIBA

MADIBA que la terre te soit légère

Que la terre te soit légère

Une naissance africaine est morte

Il nous faut une renaissance africaine

Une résurrection africaine

Une résurrection à la Sankara

Une résurrection à la Lumumba

Une résurrection à la Cheikh Anta

Une résurrection à la Fanon

Une résurrection à la Cabral

Une résurrection à la Nkrumah

Une résurrection à la Césaire

Une résurrection à la Garvey

Soyons armés de conscience

Soyons armés de culture

Soyons armés d’éducation

Soyons armés d’histoire

Quelle culture ?

Quelle éducation ?

Quelle histoire ?

source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page