Economie

Hausse de 5 points de base des taux d’intérêt débiteurs des banques

Selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) qui rend publiques ces données, hors charges et taxes, le taux débiteur moyen est ressorti à 6,45%, contre 6,40% un mois auparavant et 6,26% un an plutôt.

Dans le mêle sillage elle indique que le coût du crédit bancaire a augmenté en Guinée-Bissau (9,24% contre 8,60%), au Mali (7,45% contre 7,37%), au Burkina (7,08% contre 7,04%), au Togo (7,30% contre 7,26%), au Sénégal (5,67% contre 5,65%) et au Bénin (7,33% contre 7,32%). En revanche, « une baisse a été notée au Niger (8,70% contre 8,93%) ».

Les taux d’intérêt créditeurs des dépôts à terme ont augmenté de 38 pdb pour s’établir à 5,30%, contre 4,92% un mois plus tôt et 5,28% une année auparavant, révèle la même source. Selon laquelle, par pays, une hausse de la rémunération des dépôts est notée au Sénégal (5,53% contre 4,49%), en Côte d’Ivoire (5,24% contre 4,33%), en Guinée-Bissau (5,35% contre 5,10%) et au Bénin (5,16% contre 4,99%).

Par contre, la Banque centrale fait savoir qu’une baisse de la rémunération des dépôts est relevée au Niger (5,74% contre 6,13%), au Burkina (5,43% contre 5,81%), au Mali (4,98% contre 5,16%) et au Togo (5,57% contre 5,73%).

Bassirou MBAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page