Actualités

Hydraulique rurale: 105 travailleurs réclament le départ de Serigne Mbaye Thiam

« Nous sommes là depuis 15, 20, voire 30 ans, sans ‘’contrat’’, et nous courrons depuis très longtemps derrière l’Etat pour nous faire embaucher, mais, hélas, que des promesses non tenues », souligne le secrétaire général national dudit collectif, Babacar Ly. Il pense que « face aux efforts consentis par l’Etat pour le recrutement de milliers d’agents à la fonction publique, embaucher 105 travailleurs bénévoles de l’Hydraulique au niveau national ne devrait pas constituer un pro- blème pour un Etat ambitieux et conscient de l’enjeu de l’eau dans le monde rural ».

Le cœur meurtri, M. Ly rappelle qu’« en 2018, Mansour Faye avait recruté 40 jeunes poli- ticiens qui n’avaient aucune formation, aucune qualification, et n’avaient aucune connaissance du secteur hydraulique. Aussi, en 2020, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, et le Directeur général de LOFOR, avaient recruté 50 chauffeurs de camions citernes qui malheureusement, ne savaient pas conduire. Puisqu’après des tests, 31 parmi ceux-ci se sont fait recaler faute de savoir conduire ».
Pour dire, selon Babacar Ly, que Serigne Mbaye Thiam, « en particulier », avait choisi de « délaisser à tort 45 chauffeurs qui évoluent dans ce secteur depuis 15 à 20 ans, sans contrat, qui sont toujours sur le terrain pour satisfaire les populations en eau, pour caser des gens non méritants.

Quand le ministre de l’Eau honteusement des bobards aux députés
Les membres du Collectif national des travailleurs bénévoles de l’Hydraulique, dans une colère noire, s’en sont pris vertement au ministre de l’Eau et de l’Assainissement, à qui ils reprochent de « n’avoir pas dit la vé- rité devant les députés lors du vote de bud- get de département, avant-hier, à l’Assemblée nationale ».

Selon Babacar Ly et ses camarades, « Serigne Mbaye Thiam a donné de fausses informations aux parle- mentaires, par rapport à l’âge ‘’exact’’ de six travailleurs bénévoles sur les 105, faisant croire que « ces derniers, d’après ses calculs, ont intégré l’Hydraulique à l’âge de 11, 12, 15 ans, une façon de jeter le discrédit sur le collectif, alors que nos collègues ont fait des jugements ».

Ils trouvent que « c’est honteux, pour un ministre, d’aller raconter des bobards face aux députés » et réclament « le départ immédiat de Serigne Mbaye Thiam de la tête du Ministère de ministre de l’Eau et de l’Assainissement ».

Aussi ils ne manquent pas d’alerter : « si d’ici quelques jours l’Etat ne pose aucun acte par rapport à nos revendica- tions, on va déposer un préavis de grève de 72 heures et ce sera une catastrophe dans le monde rural, qui pourrait aboutir à de sérieuses perturbations, voire une pénurie généralisée d’eau partout au niveau des forages, ce qui, du coup, impactera réellement sur le quotidien du monde rural ». Ils déplorent le fait que « Serigne Mbaye Thiam soit un mi- nistre qui refuse de privilégier le dialogue, la discussion avec ces travailleurs, livre le correspondant du journal Le Témoin à Thiès.
pressafrik

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page