Actualités

Il obtient un faux extrait de naissance à 30 000 Fcfa

Pour avoir la nationalité sénégalaise, le sieur Mohamed Ba a réussi à trouver un faux extrait de naissance moyennant la somme de 30000 francs. Son complice dans cette affaire déclare avoir trouvé ce document grâce à l’aide d’un vieux qui travaille à la DAF (Direction de l’Automatisation du Fichier) au ministère de l’Intérieur.

Officier d’état civil à la mairie de la Patte d’Oie, le sieur Sadio G a conduit et mis à la disposition de la police le nommé Mouhamed Ba qui avait par-dévers lui un faux ex- trait de naissance. Mohamed Ba s’était présenté vendredi dernier au centre d’état civil de la Patte d’Oie en vue de se faire établir un extrait de naissance. Après vérification, il a été constaté que l’extrait de naissance qu’il avait présenté n’était pas authentique.

Interpellé sur la provenance dudit document, il a laissé entendre qu’il l’avait obtenu grâce à l’aide d’un certain Ousseynou Sène moyennant une somme de 30.000 (trente mille) francs. C’est ainsi que les agents de la mairie l’ont conduit à la police où le mis en cause a reconnu les faits. « Dans le courant de juillet 2019, j’ai voulu me pro- curer un extrait de naissance établi au Sénégal afin de chercher la nationalité de ce pays. C’est ainsi qu’un ami m’a mis en rap- port avec le nommé Ousseynou Sène pour la confection dudit document. Pour sa rémunération, il m’avait réclamé la somme de 30 000 FCFA. Je lui avais remis un acompte de 15000 FCFA. Après m’avoir remis l’extrait de naissance, je lui ai remis le reste de l’argent » déclare-t-il devant les policiers.

Quant à Ousseynou Sène, il reconnait avoir trouvé cet extrait de naissance pour le sieur Ba tout en ignorant que c’était un faux. « J’ai eu ce document grâce à l’aide d’un vieux que je connaissais à la DAF et dont j’ignore l’identité. Il m’avait demandé la somme de 30.000 FCFA. C’est la raison pour laquelle quand Mohamed Ba m’a recontacté une deuxième fois pour lui trouver un extrait destiné à son frère, je lui ai demandé 100 000 FCA pour pouvoir en tirer profit », a confié Ousseynou Sène tout en jurant que c’est la première fois qu’il se livre à ce genre d’activités. Malgré ses aveux, il a été déféré au parquet en compagnie de l’aspirant à la nationalité sénégalaise Mohamed Ba.

Le Témoin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page