ActualitésEducation

Infrastructures dans le secteur de l’éducation : Macky Sall annonce la construction de 22 lycées et collèges

Le président de la République a profité de son adresse à la Nation, à l’occasion du Nouvel An, pour revenir sur les acquis notés dans le secteur de l’éducation et annoncer la construction de nouveaux lycées et collèges.

Par Dieynaba KANE – Le chef de l’Etat a réitéré, lors de son adresse à la Nation, sa volonté d’investir davantage dans l’éducation. Macky Sall a fait savoir qu’il tenait «à l’exécution diligente : du projet de construction, à compter de 2023, de 22 lycées et collèges dans les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Kaffrine et Sédhiou, du Programme d’urgence de réhabilitation de plusieurs lycées historiques, notamment Blaise Diagne, Seydina Limamou Laye, Seydou Nourou Tall et John Fitzgerald Kennedy de Dakar ; El Hadji Malick Sy de Thiès, El Hadj Oumar Foutiyou Tall et Charles de Gaulle de Saint-Louis, Valdiodio Ndiaye de Kaolack et Djignabo de Ziguinchor». Dans son discours, le président de la République a rappelé que l’Etat «continue d’investir plus de 25% du budget national dans l’éducation et la formation». Poursuivant ses propos, M. Sall s’est auto-glorifié des acquis récents dans ce secteur. Il s’agit de «l’inauguration de l’université Amadou Makhtar Mbow, le démarrage des Classes préparatoires aux Grandes écoles, la finalisation des travaux de construction de l’université El Hadji Ibrahima Niass, le renforcement des capacités de l’Université virtuelle du Sénégal, avec la construction en cours de 46 Espaces numériques ouverts, le démarrage des enseignements du campus franco-sénégalais, la création des universités Souleymane Niang de Matam, et Sénégal Oriental de Tambacounda dont les coordonnateurs de projets sont déjà nommés». Parmi les acquis, le chef de l’Etat a aussi évoqué «la mobilisation de 52 milliards pour la modernisation des équipements scientifiques de nos universités, l’amélioration de la pension de retraite du personnel enseignant et de recherche et l’augmentation des avantages accordés aux personnels administratif, technique et de service». Macky Sall, qui dit accorder «le même ordre de priorité à la mise en œuvre des conclusions de la Rencontre nationale avec la communauté des daaras du 28 novembre dernier», soutient que les daaras, qui font depuis des siècles, «partie intégrante de notre patrimoine spirituel, éducatif et social, méritent, à ce titre, une reconnaissance et un appui institutionnel plus conséquents».

A cet effet, annonce-t-il, «en attendant la mobilisation prochaine d’autres moyens, j’ai décidé d’allouer au système éducatif des daaras, 20% des fonds de dotation, afin de pérenniser leur prise en charge concertée, alliant tradition et modernité».

Réformer et améliorer la gouvernance de la santé
Tout comme le secteur de l’éducation et de la formation, le président de la République a aussi dans son discours, parlé de la santé.
A ce sujet, Macky Sall déclare que «le gouvernement reste également engagé sur le front de la santé pour tous». Et d’ajouter : «Ainsi, après les inaugurations des hôpitaux de Sédhiou, Kaffrine, Kédougou, Touba et Agnam, d’autres chantiers d’établissements publics de santé sont en cours à Tivaouane, Ourosso-gui et Saint-Louis.»

Selon le président de la République, dans la dynamique d’élargir la carte sanitaire, «les travaux de la polyclinique de l’hôpital Principal se poursuivent, de même que la construction de l’hôpital Aristide Le Dantec et celle du Centre national d’oncologie de Diamniadio pour le traitement du cancer». Outre les investissements dans les structures sanitaires et leurs ressources humaines, M. Sall est convaincu qu’il «nous faut impérativement réformer et améliorer la gouvernance du secteur, afin de la rendre plus efficace et plus transparente». C’est pourquoi, annonce-t-il, «j’ai demandé une digitalisation intégrale du système, la mise en place de contrats de performance pour les hôpitaux et la révision de la Convention hospitalo-universitaire».
dkane@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page