ActualitésEducation

INNOVATION – Enseignement en présentiel et à distance : L’Ucad se connecte à la «bimodalité»

Cette année, l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, qui a fait sa rentrée académique 2020-2021 hier, va allier cours en présentiel et enseignement à distance.

Malgré la loi du Covid-19, l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) voit toujours la lumière, comme sa devise : Lux mea lex. Les 6 mois de fermeture des écoles et universités à cause du coronavirus n’ont pas freiné la marche vers l’excellence au sein de ce Temple du savoir. C’est du moins la conviction du recteur Ahmadou Aly Mbaye qui salue les «résultats encourageants» des étudiants durant l’année académique 2019-2020. Ces performances ont été obtenues, d’après le recteur de l’Ucad, grâce à l’utilisation d’outils numériques, notamment la poursuite des cours à distance. «Le message que nous lançons est que l’Ucad consacre la bimodalité. Dans les faits, nous avons toujours connu la bimodalité, mais ce qui va se passer maintenant, c’est qu’on va avoir une reconnaissance plus explicite des classes en présentiel et des classes en virtuel qui auront vigoureusement la même valeur», a annoncé Pr Ah­madou Aly Mbaye hier, lors de l’amphi de rentrée de l’Ucad.

«La bimodalité n’est pas une négation des activités en présentiel»
Lors de la cérémonie qui s’est déroulée à l’Ucad 2, les facultés, instituts et écoles se sont engagés à promouvoir l’enseignement à distance au même titre que les cours en présentiel. Axée sous le thème «La bimodalité, une réalité à l’Ucad», la rencontre a permis au recteur de partager les différentes innovations pour l’année académique 2020-2021. «Cette année, l’inscription sera complètement dématérialisée. La visite médicale qui se faisait in situ pourra se faire à partir de n’importe quelle région du Sénégal de même que l’obtention du quitus de la bibliothèque. Le paiement des droits d’inscription peut se faire dans n’importe quel point ainsi que les demandes d’équivalence de diplôme. Les délibérations pourront aussi se faire en virtuel», se félicite Pr Ahmadou Aly Mbaye. De plus, l’Ucad va mettre en place une ligne de 150 mégabits par seconde pour améliorer la connectivité de l’espace universitaire.
Devant les doyens de faculté, les directeurs d’école et institut, le recteur a informé que lors de la reprise en présentiel en septembre 2020, certains établissements avaient déjà couvert plus de 80% de leurs programmes. Aujourd’hui, précise-t-il, la plupart des facultés, écoles et instituts ont terminé l’année 2019-2020. «Notre choix d’aller vers la bimodalité n’est pas une négation des activités en présentiel. Disons-le tout haut et tout fort ! On voudrait que les deux se fassent parallèlement pour que les étudiants puissent avoir le choix de suivre leurs cours», a conclu le recteur de l’Ucad qui promeut les cours à distance. Cette première édition de l’amphi de rentrée a primé les 2 meil­leurs étudiants de chaque faculté, école ou institut de l’Ucad.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page