Société

Kaolack: 5 membres d’une même famille périssent dans un accident

Dans la cité religieuse de Médina Baye à Kaolack, le temps semble figé. Pour cause, un accident de la circulation a décimé une famille entière, le même jour. Cinq (o5) parents revenant du village de Ndramé Escale, pour participer à une cérémonie familiale, ont tous perdu la vie dans un accident de la circulation.

Des vies n’en finissent pas de s’abîmer sur les routes de Kaolack. La cité religieuse de Médina Baye pleure cinq membres d’une même famille, décédés dans un accident de la circulation, en revenant d’une cérémonie au village de Ndramé Escale. Après avoir assisté au mariage d’un des leurs à Ndramé Escale, les membres de la famille Thiam de Médina Baye étaient loin d’imaginer que la grande faucheuse les attendait sur un tournant de l’axe Kaolack-Keur Madiabél. Samedi, aux environs de 21 heures, après avoir pris part au ma- riage de leur parent à Ndramé Escale, les membres de la farnille Thiam de Médina Baye affrètent un véhicule interurbain communément appelé « 7places » pour rentrer à Kaolack.

A hauteur du village de Kawil, une Peugeot 307 roulant à vive allure, dépasse une moto-Jakarta dépourvue de feu de signalisation et se retrouve face au «7 places». Le choc est inévitable et d’une rare violence; le bilan macabre. Trois (03) des cinq (05) membres de la famille Thiam rendent l’âme sur le coup. Il s’agit du chauffeur Momath Thiam (38 ans), de Diatou Thiam (42 ans) et de Rokhaya Touré (1 an). Le malheur ne venant jamais seul, le conducteur de la moto-Jakarta, dépassé par la Peugeot 307, percute les deux véhicules accidentés. Aggravant la situation des blessés dénombrés au cours de l’accident qui s’élève désormais à 13, dont 7 dans un état très critique.

Avisés de ce drame au bilan lourd, les hommes du commandant Cissé de la brigade de gendarmerie de Kaolack, ainsi que les sapeurs-pompiers rappliquent sur les lieux. Après constats d’usage, les sapeurs-pompiers acheminent les blessés et les corps sans vie à l’hôpital régional de Kaolack.

Hier dimanche, Fatou Thiam (33 ans) et Awa Mboup finissent par succomber à leurs blessures. Portant le nombre de victimes à cinq (05) morts. De la même famille et tous disciples d’El Hadj Ibrahima Niass, les défunts ont été inhumés hier dimanche, à 17 heures, au cimetière de Médina Baye. Dame Seck, le chauffeur de 30 ans qui conduisait la Peugeot 307, sera déféré, au terme de sa garde à vue, au parquet du tribunal de Kaolack, pour homicide involontaire.

MARIAMA GUEYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page