Economie

La Bnde et la Der/Fj accordent 3,2 milliards de FCFA à Aftu

Garantir aux sénégalais un voyage interurbain dans le « confort et la sécurité ». Tel est l’objectif de l’Etat du Sénégal fixé dans le projet de renouvellement des voitures de transport en commun communément appelées « 7 places ».
 
En effet, le secteur privé à qui la réalisation de ce projet est confiée, Aftu en l’occurrence, a signé hier un accord de partenariat avec la Bnde qui assure, avec la Der/Fj, le financement de la phase pilote à hauteur de 3,2 milliards de francs Cfa pour l’acquisition de 200 minibus.
 
En ce sens, le directeur général de la Bnde, Thierno Seydou Nourou Sy a indiqué lors de sa prise de parole qu’en plus de l’accompagnement des Petites et moyennes entreprises (Pme) dans la création, le développement (…), a aussi la responsabilité de favoriser l’inclusion financière et de participer activement à la transformation structurelle de l’économie sénégalaise à travers le financement des grands projets de l’Etat.
 
Le secteur des transports, dit-il, malgré le risque inhérent par son activé, est essentiel et primordial pour une économie qui aspire à l’émergence et le développement. C’est pourquoi d’ailleurs, la Bnde « depuis sa création a financé plusieurs projets de ce secteur ».
 
Il s’agit d’abord du transport maritime avec le financement de l’acquisition de deux navires commerciaux, le Diogué et le Diambogne qui assurent la liaison maritime Dakar-Ziguinchor, du transport ferroviaire avec la participation de la Bnde dans la syndication pour le financement du Train express régional (Ter).
 
Il s’agit également selon lui du transport aérien avec le financement d’un Boeing 737-500, du transport routier des marchandises et des personnes entre autres. Le secteur du transport, poursuit-il, consolide près de 19% de nos financements soit une enveloppe globale de 31 milliards de francs Cfa.
 
Pour sa part, le président de l’Aftu a manifesté sa satisfaction dans le cadre de ce partenariat avec la Bnde visant le remplacement des voitures « 7 places » par des minibus de 12 places avec une soute destinée aux bagages des passagers.
 
Mbaye Amar a également manifesté leur souhait d’acquérir 200 autres bus qui transportent beaucoup plus de passagers à travers toutes les régions du Sénégal mais aussi vers la sous-région.
 
Il a, par ailleurs, interpellé le ministre en charge des transports terrestres et du désenclavement, Mansour Faye sur l’état des routes notamment dans la banlieue.
 
Bassirou MBAYE
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page