Actualités

LA CDC PEUT ACCOMPAGNER LES COMMUNES, SELON SON DG

APS

La Caisse des dépôts et consignations (CDC) peut accompagner les communes dans la mise en oeuvre de leurs politiques de développement, a indiqué son Directeur général.

’’Je vois beaucoup de réalisations qui sont faites très difficilement dans les communes, alors que la CDC, par ses missions, de collecter les ressources, de les sécuriser et de les fructifier, pouvait les accompagner’’, a notamment dit Cheikh Ahmed Tidiane Bâ.

M. Bâ l’a dit samedi, à Saly-Portudal (Mbout, ouest), où il prenait part à l’atelier de renforcement de capacités des parlementaires sur les enjeux de la gouvernance monétique. La rencontre avait pour thème : ‘’Moderniser et adapter La Poste à l’ère du numérique’’.

Il a appelé les parlementaires à accompagner la CDC pour qu’elle puisse ‘’engranger toutes les ressources’’ qui lui sont dédiées à travers des lois qui l’organisent.

M. Bâ donne l’exemple des fonds de réhabilitation miniers que la CDC récupère difficilement, le fonds des notaires, entre autres fonds qui pourraient servir à accompagner les programmes et politiques publiques.

’’Le CDC, dans ses missions, a l’obligation d’accompagner l’Etat et ses démembrements dans toutes les stratégies et toutes les politiques publiques’’, a rappelé son directeur général.

Cependant, la CDC, ’’une institution méconnue et pas inconnue’’, selon M. Bâ est un ’’modèle solide’’.

’’Nous, nous sommes à 245 milliards de francs CFA, compte non tenu du fait qu’il y a des réticences dans la collecte. C’est pourquoi, je profite de cette tribune pour faire un plaidoyer auprès des augustes représentants du peuple, pour demander qu’on nous soutienne afin que tous les fonds qui devraient être fléchés vers la CDC y parviennent’’, a-t-il lancé.

Cheikh Ahmed Tidiane Bâ a révélé la mise en place d’une plateforme qui permet à la CDC de collecter plus de ressources et d’avoir plus de capacités d’accompagner les collectivités territoriales.

ADE/OID

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page