Actualités

LA COUR SUPRÊME SE VEUT « TRÈS ATTACHÉE À L’ACCÈS AU DROIT » (PREMIER PRÉSIDENT)

La Cour suprême du Sénégal reste « très attachée » à l’accès au droit et en conséquence s’investit particulièrement dans l’enrichissement des arrêts et la diffusion de la jurisprudence, assure son premier président Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly.

« La Cour suprême du Sénégal, très attachée à l’accès au droit, s’investit particulièrement dans l’enrichissement des arrêts et la diffusion de la jurisprudence« , a-t-il déclaré au deuxième jour d’un séminaire régional de formation portant sur « la diffusion de la jurisprudence’’.

« La Cour suprême du Sénégal (…), régulièrement, (…) alimente la base juridictionnelle et assure la publication périodique d’un bulletin d’arrêt et d’information, sans oublier son site Internet« , souligne son premier président.

Ce séminaire régional se tient à Dakar dans le cadre des activités scientifiques de l’Association des hautes juridictions de cassation des pays ayant en partage l’usage du français, une rencontre organisée en partenariat avec la Cour suprême du Sénégal.

M. Coulibaly a dit tout l’honneur du Sénégal et de sa Cour suprême d’accueillir cette association à Dakar, son réseau de correspondants par visioconférence, ainsi que la délibération du jury du prix de cette instance pour la promotion du droit.

Il a adressé à cette association ses « remerciements appuyés », avant de lui témoigner « toute la reconnaissance » de l’Etat et de la Cour suprême du Sénégal pour le choix porté sur Dakar pour la tenue de cette série d’activités.

Cheikh Tidiane Coulibaly a de même salué « la présence remarquée » des participants venus nombreux en plus des wébinaristes, représentants de l’Association des hautes juridictions de cassation des pays ayant en partage l’usage du français (AHJUCAF).

La mission de cette instance est de consolider et de promouvoir l’Etat de droit, à travers la mise en place et le développement d’un système d’entraide, de coopération et de solidarité favorisant la convergence vers des standards garantissant les droits des citoyens.

Le président de la Cour suprême du Sénégal, évoquant la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19, a invité à la solidarité, préconisant courtoisie, bienveillance, prudence, vigilance et « respect strict des gestes barrières ».

« L’humanité a subi en effet et continue encore à supporter un lourd tribut du fait du coronavirus malicieux qui hélas n’a pas encore révélé tous ses secrets avec ses vagues de plus en plus capricieuses« , a-t-il dit.

« Les temps sont durs, le contexte est pesant, mais nous devons continuer à vivre et rester tout simplement humains, en menant nos activités » et en faisant preuve de « dignité », a-t-il indiqué.
SG/BK/ASG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page