Economie

La Der/Fj réunit ses partenaires autour d’une table

« Nous sommes réunis dans le cadre d’un atelier avec nos partenaires institutions financières dans l’accompagnement de l’entreprenariat », confie Mame Aby Seye. 
 
Le délégué général de la Der/Fj ajoute que « c’est un atelier qui fait suite à une série d’échanges, de travaux, de réunions préparatoires entre les directions générales d’abord et entre les directions opérationnelles pour nous permettre aujourd’hui d’avoir un diagnostic partagé et de voir, à partir de leçons apprises, quels sont nos points forts mais également les points d’amélioration sur lesquels nous devons travailler tous ensemble ». 
 
Elle poursuit: « C’est un rendez-vous d’étape qui nous permet de marquer un temps d’arrêt sur comment nous nous sommes comportés, comment mieux adresser et répondre aux préoccupations des sénégalais en termes de financement et d’accompagnement ». 
 
Dans la foulée, elle rappelle qu’ils sont aujourd’hui en train de dérouler le Programme d’appui à la valorisation des initiatives entrepreneuriales (Pavie1) et qu’ils sont en route vers Pavie 2. 
 
Cela voudrait dire, dit-elle, qu’il est nécessaire que nous agissions ensemble dans la co-responsabilité, la co-gestion pour mieux adresser les différentes préoccupations. 
 
Par ailleurs, elle renseigne qu’aujourd’hui la Der/Fj compte plus 204 mille bénéficiaires à travers tout le Sénégal et plus de 100 mille nouveaux bancaires ouverts. 
 
En termes d’inclusion financière et d’accompagnement, Mme Seye souligne que les banques sont des partenaires importantes. C’est pourquoi, martèle le délégué général, nous souhaitons que cet atelier soit renouvelé, que nous puissions nous asseoir, au-delà de l’opérationnel, pour partager les expériences et pouvoir poser un pas supplémentaire pour mieux répondre aux besoins des populations. 
 
Pour sa part, Malick Ndiaye déclare : « Nous avons une très bonne appréciation ce matin en venant répondre à l’invitation de la déléguée générale de la Der/Fj avec l’ensemble des partenaires financiers qui accompagnent la Der depuis sa création ». 
 
Le directeur général de La banque agricole (Lba) qui a parlé au nom des partenaires de la Der/Fj présents à la rencontre ajoute : « Nous avons partagé un certain nombre de principes, un certain nombre d’idées positives puisque cette initiative est importante en ce sens qu’elle permet de mettre en place une plateforme d’échanges entre partenaires qui ont tous, les mêmes objectifs,  en termes d’accélérer l’inclusion financière, d’atteindre les objectifs de développement et de faire en sorte que les populations bénéficiaires soient les plus concernées par rapport à nos actions communes. » 
 
Il s’agira pour cet atelier, avec l’ensemble des partenaires présents, de passer en revue les leçons apprises, les activités déroulées et d’en tirer les conclusions qui iront, toutes, dans le sens d’améliorer les manières d’adresser les préoccupations des populations, d’atteindre les populations les plus défavorisées pour leur permettre de mener à bien leurs activités économiques. 
 
A l’en croire, « les perspectives de collaboration nous paraissent très prometteuses surtout les instruments très importants que nous mettons en œuvre que ce soit la garantie, le cofinancement, la mise à disposition etc ». Mais, indique M. Ndiaye, il reste encore à innover et à aller plus loin. 

Bassirou MBAYE 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page