PolitiqueSociété

LA RÉHABILITATION ARCHITECTURALE À SAINT-LOUIS BLOQUÉE PAR DES SUCCESSIONS DIFFICILES (MAIRE)

aps

 Le maire de Saint-Louis Mansour Faye invite les propriétaires de certaines concessions de l’île à se rapprocher des autorités municipales pour des solutions aux problèmes de succession empêchant leur réhabilitation, dans le cadre d’un programme de l’Unesco.
« Il y a un problème de succession qui fait qu’il est difficile d’intervenir dans ces concessions. Nous demandons à leurs propriétaires de se rapprocher des services de la mairie pour une solution (…)’’, a dit M. Faye, interpellé sur la vétusté de certaines maisons menaçant ruine.
Il effectuait samedi une visite de chantiers d’infrastructures initiées par les services de la mairie de Saint-Louis.
Selon Mansour Faye, avec « des rues pavées ou goudronnées, l’ile sera revalorisée et ses maisons retrouveront ainsi une valeur réelle nette ».
Il précise que « 118 concessions sont concernées par ce volet dont elles bénéficient du fait de l’inscription de Saint-Louis au patrimoine mondial de l’Unesco », relativement à son volet patrimoine privé.
Le maire assure que les projets devant être mis en œuvre dans ce cadre « vont changer globalement le visage de Saint-Louis qui va retrouver son lustre d’antan ».
Mansour Faye, également ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, a notamment visité le quartier de Pikine, où la mairie développe un espace paysager pour rendre l’environnement plus sain.
Un dispensaire dont la construction est en phase terminale est également prévu à l’Hydrobase en même temps qu’un projet d’assainissement de l’île.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page