Société

L’agent comptable de NMA poursuivi pour un détournement plus de 100 millions de francs

Pape Faye et le nommé Ibrahima Fall, comptable de NMA Sanders, ont été jugés, hier, par le tribunal de Pikine-Guédiawaye. Le comptable utilisait l’agrément ainsi que le chéquier de son co-prévenu pour réaliser ses forfaits. Le procureur a requis trois ans ferme pour Pape Faye et quatre ans fermes pour le comptable ex-fugitif de NMA Sanders. Le délibéré est fixé au 13 juillet prochain.

Poursuivi pour les délits d’escroquerie et d’association de malfaiteurs, Pape Faye a été alpagué à Tataguine. Son co-prévenu, Ibrahima Fall, comptable depuis 2013 dans la société NMA Sanders, voulait acheter des aliments de bétail dans l’usine où il travaille pour les revendre.

A chaque fois que la société livrait des marchandises dans la zone de Mbour, le restant était amené dans le dépôt ouvert pour le compte de sa mère. Un chéquier du prévenu a été retrouvé dans le dépôt. Il a été rapporté que le sieur Ibrahima Fall a commis beaucoup de malversations au sein de la société. Il réglait les marchandises par le biais du chéquier du prévenu qui lui aurait donné son Ninea et son registre de commerce pour qu’il soit un grossiste au niveau de NMA Sanders.

Selon Me Abou Thiam, avocat de la société plaignante, Pape Faye n’a pas dit toute la vérité. « Ce qu’il ne vous a pas dit, c’est qu’il est un client de NMA. Il a un compte dans cette société. Ibrahima Fall était le chef comptable de la société. Il avait mis en place un stratagème en complicité avec certains commerçants. C’est lorsqu’il est tombé malade que son remplaçant a découvert le trou. Tous les chèques émis au nom de Pape Faye n’avaient pas été encaissés … Le prévenu nie l’évidence, mais il faut respecter l’intelligence de la justice. La mère de Ibrahima Fall a été inculpée. On lui livrait, il livrait et encaissait tout en sachant qu’il n’allait jamais payer », a plaidé Me Thiam

Avant de poursuivre: « Si vous n’avez jamais émis de chèque, il fallait porter plainte pour réclamer la disparition de votre chéquier. Ces agissements ont duré deux ans. On a fait un rapprochement bancaire et le déficit avoisine les 160 millions. Depuis juillet 2020, Ibrahima Fall avait disparu. Il y a un faux usage de faux, association de malfaiteurs, escroquerie… Je sollicite de les déclarer coupables et de payer la somme de 180 millions à NMA en guise de dommages et intérêts ».

Selon le procureur, c’est Pape Faye qui a créé le fonds de commerce qui a permis d’escroquer la NMA. « Il recevait les produits de Nma sans jamais reverser l’argent. Les manœuvres de Ibrahima Fall faisaient de sorte que les éléments n’apparaissaient pas dans la comptabilité. Je requiers de condamner Pape Faye à trois ans ferme, Ibrahima Fall à quatre ans ferme et de confirmer les mandats d’arrêt à leur encontre », a requis le maître des poursuites.

Me Mamadou Ciss de la défense a dit avoir écouté avec beaucoup d’intérêt la plaidoirie de la partie civile ainsi que le réquisitoire du parquet, mais être resté sur sa faim. « Ibrahima Fall a subtilisé le chéquier de Pape Faye. Cela signifie que le chéquier s’est retrouvé entre les mains de Ibrahima Fall par des manœuvres. On accepte qu’Ibrahima Fall ait trompé NMA, mais on refuse que Pape Faye ait été trompé par Ibrahima Fall. Le vol de ce chéquier montre clairement que Ibrahima Fall ne voulait pas que Pape Faye soit au courant des manœuvres. La maman de Ibrahima disait qu’elle ne connaissait pas l’origine frauduleuse de la marchandise. Ibrahima Fall avait pris la responsabilité de rembourser intégralement la somme due. L’aveu est la mère des preuves. La lettre d’engagement et la reconnaissance de dettes sont des preuves de culpabilité. Malheureusement, il a estimé devoir fuir par la suite. Je demande la relaxe pour mon client Pape Faye », a plaidé Me Ciss. Le tribunal a mis l’affaire en délibéré pour le 13 juillet prochain, rapporte Le Témoin qui a assisté à l’audience.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page