Accueil Actualités L’ambassade d’Israël offre une machine broyeuse de pierres à l’Association Les Colombins

L’ambassade d’Israël offre une machine broyeuse de pierres à l’Association Les Colombins

0

(APS) – L’ambassade d’Israël au Sénégal a offert, mercredi, une machine broyeuse de pierres à l’Association Les Colombins pour permettre à cet espace de création artistique qui accueille des enfants en situation de handicap, de produire davantage d’objets en céramique, des dalles, des briquettes, la céramique architectural et la poterie architecturale, a constaté l’APS.

»Cette machine va nous permettre de multiplier ce que nous faisons déjà. Nous envisageons de faire des dalles, des briquettes, la céramique architecturale et la poterie architecturale dans le future », a dit Ibrahima Ndiaye directeur et fondateur de l’Association Les Colombins, un espace de création artistique unique, dédié au travail de l’argile qui a pour vocation l’insertion sociale des sourds muets, malentendants et déficients.

Il s’exprimait au cours de la cérémonie de réception de la machine au siège de l’Association, à Ouakam, en présence de l’artiste Kalidou Kassé, des autorités coutumière et administrative locales.

M. Ndiaye a magnifié cette donation.  »C’est une grande fierté, au moins il y a des gens qui s’intéressent à ce que nous faisons et qui regardent aussi ce qu’on fait avec les enfants, d’habitude les enfants utilisent le pilon pour broyer l’argile », a t-il dit.

Selon lui, cette machine  »peut broyer deux camions de 16 mètres cubes [de pierre] par jour ».

Ibrahima Ndiaye a indiqué que l’Association prévoit de recevoir davantage d’enfants en situation de handicap dans ce centre qui accueille plus de quatre-vingt enfants.

L’ambassadeur d’Israël au Sénégal, Ben Bourgel, s’est réjoui d’apporter son soutien à cette association qui assiste des enfants vulnérables.

»Pour nous les relations entre Israël et le Sénégal sont basées sur une convergence d’intérêts mais aussi sur une convergence de valeurs au premier rang desquels l’éducation, la promotion de la culture et surtout la formation pour tous », a dit le diplomate.

M. Bourgel dit vouloir, à travers ces actions, appuyer concrètement les communautés des enfants en situation de vulnérabilité pour les aider à s’intégrer, se former.

»C’est pour nous une mission qui permet de donner une couleur concrète à ces relations qui existent et qui sont déjà excellentes entre nos deux pays », a ajouté Ben Bourgel.

Article précédentun téléphone portable à l’origine de l’horreur – Directactu
Article suivantL’inflation totale continue sa baisse rapide en juin 2023, pour s’établir à 5.7 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici