Politique

LE FNR CLAQUE LA PORTE DE LA COMMISSION POLITIQUE

Le dialogue national connait une nouvelle perturbation. Les leaders du Front de Résistance Nationale (FRN) viennent de claquer la porte de la commission politique de ce dialogue. Le FRN reproche à la majorité présidentielle de prendre unilatéralement la décision de reporter les élections locales. « La majorité mise en minorité par les Pôles de l’Opposition, des Non-Alignés et de la Société civile lors de la dernière réunion de la commission politique, est en train de s’arc-bouter sur sa décision unilatérale de faire tenir les élections locales au courant de l’année 2022. Et cela, en dépit de l’argumentation technique et scientifique qui lui a été servie, montrant clairement et nettement la possibilité d’organiser ce scrutin, au plus tard en décembre 2021 », ont-ils écrit dans leur communiqué parvenu à emedia.sn.

Pour le FNR, ce nouveau report des Locales va inéluctablement chambouler le calendrier républicain avec les élections législatives et présidentielle prévue respectivement en 2022 et 2024. « En conséquence de tout ce qui précède, le FRN informe solennellement l’Opinion publique, tant nationale qu’internationale de sa décision de suspendre sa participation aux travaux de la Commission Politique du dialogue, jusqu’à nouvel ordre », ont-ils souligné.
emedia.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page