Actualités

Le remaniement en bullet points : ce qu’il faut retenir

Mimi Touré, Makhtar Cissé, Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye défenestrés pour délit d’ambitions
Départs inattendus : Oumar Youm et Abdou Karim Fofana.
Ndeye Tické Ndiaye victime du quota thiessois d’Idrissa Seck.
Chamboulements à la Présidence : Ministre d’État, Directeur de Cabinet du Président de la République en la personne de Mahmoud Saleh jusque-là Directeur de Cabinet Politique du Chef de l’État. Jeu de chaises musicales puisque Augustin Tine qu’il remplace occupe désormais son ex siège. Le Secrétaire Général de la Présidence de la République s’appelle désormais Oumar Samba Ba. Il a été nommé en lieu et place de Maxime Jean Simon Ndiaye.
Cheikh Kanté, Ministre auprès du Président suivi du PSE, devient Envoyé Spécial du Président de la République, Abdou Karim Fofana ancien ministre de l’Urbanisme le remplace à son poste.
Seydou Guèye est nommé Ministre porte-parole et coordonnateur de la Communication de la Présidence de la République, Latif Coulibaly quitte la Présidence pour retrouver le Secrétariat du gouvernement.
Abdallah Boun Dionne et Jean Maxime Ndiaye quittent la sphère présidentielle

D’autres nominations sont en vue pour des ministres d’Etat
Oumar Gueye, Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires devient porte-parole du gouvernement.
Aissata Tall Sall obtient enfin le poste qui récompense son alliance avec Macky en 2019, selon ses partisans. Elle devient la 1ère femme ministre des affaires étrangères au Sénégal.
Les négociations avec le régime de Macky Sall ont duré 15 mois, avec plusieurs tête-à-tête avec le Président, a révélé Idrissa Seck hier.
Abdoul Mbaye : « Le retour d’Idrissa Seck et la nomination de quelques-uns de ses protégés prouve le deal tant chanté depuis quelques temps »
Touba absent de l’attelage, Podor grand gagnant avec au moins 3 ministres
Le PDS est le seul parti traditionnel qui n’a pas rejoint le nouveau gouvernement. La faute à l’échec du deal Wade-Macky après Massalikul Jinaan.
Babacar Diop décline un poste ministériel : « dans le cadre des consultations liées au remaniement ministériel, j’ai été contacté par M. Idrissa Seck pour accompagner le parti Rewmi dans le gouvernement, mais j’ai choisi de rester dans l’opposition debout pour continuer le combat », a annoncé le président des Forces démocratiques du Sénégal (FDS).
La coalition Idy 2019 se fissure après la nomination d’Idy au CESE : « Notre mouvement Gueum Sa Bopp, fidèle à sa mission, se démarque des décisions de la Coalition Idy 2019 et réaffirme, avec force, son appartenance à l’opposition », informe Bougane Guèye Dany.
La coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Sall récuse la nomination de Felix Antoine Diom au ministère de l’Intérieur : «toute l’opposition est en danger avec ce magistrat qui a emprisonné Karim Wade et Khalifa Sall et qui va mater toute velléité d’opposition. J’exige ainsi la démission d’Antoine Diom », alerte Moussa Taye conseiller de Khalifa Sall.
Idrissa Seck rattrapé par la Var : Il demandait, dans une vidéo devenue virale hier, la dissolution du CESE
Ousmane Sonko considéré comme les observateurs comme le principal gagnant du remaniement et se voit « investi » comme le principal opposant à Macky Sall.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page