Accueil Economie Le titre Bernabé Côte d’Ivoire réalise la meilleure performance hebdomadaire avec une...

Le titre Bernabé Côte d’Ivoire réalise la meilleure performance hebdomadaire avec une hausse de 7,82% de son cours.

0

Selon cette SGI,<< le titre a effacé ses pertes de la semaine précédente et a enregistré une hausse du volume transigé se chiffrant à 405 titres échangés cette semaine (contre 130 titres échangés la semaine précédente).>> CGF Bourse souligné par ailleurs que cette société n’a pas versé de dividende depuis 2019, réduisant ainsi l’engouement des investisseurs vis-à-vis de l’action Bernabé Côte d’Ivoire. Son activité en 2021 et ses résultats sur les 3 trimestres de l’année 2022 ont néanmoins progressé avec notamment une croissance de 27% du bénéfice net au troisième trimestre 2022. <>, note CGF Bourse dans sa publication.
 
Le Top3 des plus fortes hausses de cours est occupé respectivement par Bernabé Côte d’Ivoire (+7,82% à 2 000 FCFA), Tractafric Motors Côte d’Ivoire (+6,95% à 3 000 FCFA) et SETAO Côte d’Ivoire (+6,82% à 1 175 FCFA).
 
En revanche, la plus forte baisse hebdomadaire de cours est réalisée par CFAO MOTORS Côte d’Ivoire avec -8,07%. <>, analyse CGF Bourse. A fin juin 2022, le résultat intermédiaire de la société a chuté de 26,84%. Selon la SGI, malgré de bonnes perspectives pour le second semestre 2022, grâce à un carnet de commandes rempli, cela n’a pas réussi à convaincre un marché de plus en plus exigeant en matière de rendement.
 
Le Flop 3 des plus fortes baisses de cours est occupé par les titres CFAO MOTORS Côte d’Ivoire (-8,07% à 740 FCFA), Onatel Burkina Faso (-7,97% à 3 060 FCFA) et Solibra Côte d’Ivoire (-6,98% à 80 000 FCFA).
 
Le compartiment obligataire du marché financier sous-régional a clôturé la semaine sous revue avec une capitalisation boursière de 9 981 milliards FCFA au 21 avril contre 9 991 milliards FCFA au 17 avril, soit une baisse de 0,09%. Selon CGF Bourse, cette régression de la capitalisation boursière se justifie par la baisse du cours de l’emprunt obligataire TPCI.O22 dénommé « TPCI 5.90% 2016-2026 ».
 
La capitalisation boursière globale du marché a régressé de 0,40% à 17 336 milliards de FCFA.
Le Price Earning Ratio (PER) est passé de 7,39 le 17 avril à 7,37 le 21 avril. Par contre le rendement moyen du marché a augmenté se situant à 7,67% contre 7,58% le 17 avril 2023.
 
Au terme de la semaine sous revue, la valeur hebdomadaire transigée s’est établie à 1,05 milliard FCFA contre 856,61 millions FCFA la semaine précédente, soit une hausse de 23,14%. Les transactions du marché ont porté principalement sur 80 000 titres transigés le 19 avril 2023 sur l’emprunt obligataire TPCI.O22 dénommé « TPCI 5.90% 2016-2026 » pour un montant global de 784 millions FCFA
 
 
Dans sa publication, CGF Bourse note que sur la période du 17 au 21 avril 2023, les interventions des trésors des pays de l’UMOA sur le marché des titres publics ont été couvertes au-delà des montants demandés. Les taux d’absorption sont compris entre une fourchette de 83,25% pour la Guinée Bissau et 100% pour le Mali. Les émetteurs ont sollicité le marché monétaire pour un montant global de 105 milliards FCFA. Les soumissions s’élèvent à un montant global de 128 milliards FCFA, soit un taux de couverture de 122% (contre 161% la semaine précédente). Le montant global retenu est de 112,63 milliards FCFA, soit un taux d’absorption de 88%.

 

Oumar Nourou 

Article précédentInstallation du Cemga : Le Général invité à anticiper et être en capacité d’agir
Article suivantTambacounda : Saisie de plus 25 millions de francs en faux billets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici