A LA UNESports

LES LIONS CONFORTENT LEUR PLACE DE LEADERS DU GROUPE H

Le Sénégal assure son statut de favori, dans le groupe H, des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, dans la zone Afrique. Solide leader du groupe avec neuf points, la bande à Sadio Mané n’est plus qu’à trois points pour se qualifier au tour suivant. Pour ce faire, les Lions devront enfoncer le clou, dès mardi prochain, en Afrique du Sud, théâtre de la manche retour.

Gana Gueye, le bonus offensif

Après quelques minutes de round d’observation, la flèche de Watford, Ismaïla Sarr, se signale, dès la 6e minute. A la faveur d’un contre favorable, l’ailier droit sénégalais lâche un missile mais son tir bute sur le poteau. Virgil Vries est averti. Mais, le portier namibien a à peine le temps de souffler que l’autre sénégalais en forme du moment ne frappe. C’est le bonus offensif venu du Paris Saint-Germain (PSG). Idrissa Gana Gueye, profitant d’une ouverture de Sadio Mané, crucifie le portier namibien. 1-0, pour le Sénégal.

Famara Diédhiou retrouve le chemin des filets plus d’un an après son triplé
Servi par Ismaïla Sarr, Famara Diédhiou alourdit le score à la 37e minute. Il profite de l’absence de Boulaye Dia, blessé, pour s’illustrer. Il n’avait plus marqué depuis son triplé, en novembre 2019, contre l’Eswatini.

Les visiteurs regagnent les vestiaires avec deux buts de retard. Il faut dire que la valise aurait plus être plus lourde si les tentatives de Sadio Mané n’avaient pas échoué sur le poteau. C’est d’ailleurs le Red qui signe la passe de 3. Et de quelle manière ! Après un coup-franc concédé, il conclut du pied gauche, après une série de dribbles, à la 52e minute.

Bouna Sarr applaudi par le public

Victime d’un mauvais coup adverse, Krépin Diatta était, peu avant le 3e but, obligé de quitter ses co-équipiers. Il est remplacé par Diao Baldé Keïta.

Sa prestation surveillée comme du lait sur le feu, Bouna Sarr a eu droit à des applaudissements. La réconciliation est-elle actée avec les supporters sénégalais ?

Cheikhou Kouyaté est remplacé par Nampalys Mendy à la 68e. Famara Diédhiou cède, en même temps, la place à Habibou Diallo.

Mais, la messe est loin d’être dite. Suite à une perte de balle au milieu de terrain, la Namibie parvient à réduire le score, 3-1, à la 74e mn. Les Lions subissent. En possession du ballon, l’adversaire joue crânement ses chances, mettant en danger Édouard Mendy. En deux actions menées coup sur coup, ils ont même failli faire mouche. Heureusement pour le Sénégal, que derrière, Diao Baldé Keïta, suite à une action rondement menée par Sadio Mané, tempère les ardeurs de la Namibie, 4-1.

Un peu mal en point, Ismaïla Sarr cède sa place à la pépite de Marseille, Cheikh Bamba Dieng, dans les arrêts de jeu. L’ancien pensionnaire de Diambars a eu le temps de causer une nouvelle frayeur au portier namibien.

Saliou Ciss, remplacé par Ballo Touré, a également eu droit à des applaudissements.
Des sueurs froides à la fin.
Avec emedia

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page