ActualitésEconomie

L’intégration des énergies renouvelables dans le marché régional de l’électricité au menu

Selon un document, au cours de cette rencontre, il sera question d’une réunion conjointe des comités d’organisation du Wapp. Il y aura également des débats d’experts et présentations techniques / panels de discussions.
 
La réunion du Conseil exécutif et des pools énergétiques africains, celle des partenaires techniques et financiers sont également au menu.
 
Dans un document, le secrétaire général de l’Eeeoa, Siengui Apollinaire Ki a confié que dans le nouveau Plan directeur (2019-2033), il est prévu, pour les 25 prochaines années, de développer 70 % d’énergies renouvelables. Il s’est félicité des initiatives qui sont développées sur le continent, notamment le projet « Desert to Power » de la Banque africaine de développement. Il se dit persuadé que l’Eeeoa est sur la bonne voie et que cette assemblée générale sera fructueuse et permettra de prendre de bonnes décisions pour un avenir radieux de l’institution.
 
Le directeur général de Senelec, Papa Mademba Bitèye  a dans le document salué le choix porté par le Conseil exécutif de l’Eeeoa sur le Sénégal pour abriter cette grande rencontre. Il a indiqué que le thème de l’assemblée générale contribuera à améliorer la vision de l’institution et la politique mise en place pour mieux assimiler les énergies renouvelables dans notre parc de production. Il a ajouté que les sous-thèmes qui vont être débattus permettront de construire des échanges fructueux et de poser les nouveaux jalons dans le développement d’une énergie propre et accessible pour toutes les populations d’Afrique de l’Ouest dans les années à venir.
 
Selon le document, l’Eeeoa a été créé par Décision A/DEC.5/12/99 du 22ème Sommet de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao. Depuis 2006, le siège de l’Eeeoa est basé à Cotonou suite à la signature d’un Accord de siège avec l’Etat béninois. Sa vision est d’intégrer les réseaux électriques nationaux dans un marché régional unifié de l’électricité en vue d’assurer, à moyen et long termes, un approvisionnement en énergie électrique régulier, fiable et à un coût compétitif aux populations des Etats membres de la Cedeao.
 
L’Eeeoa a pour mission de promouvoir et développer des infrastructures de production et de transport d’énergie électrique ainsi qu’assurer la coordination des échanges d’énergie électrique entre les Etats membres de la Cedeao. 
Adou FAYE
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page