Politique

MAIRIE DE DAKAR – SOHAM WARDINI VEUT GARDER LA MAIN : « JE SUIS PRÊTE »

emedia

La mairesse de Dakar, Soham Wardini, veut être candidate à sa propre succession. Elle a brisé le silence lors de la séance de clôture du séminaire de renforcement de capacités des femmes conseillères en leadership et en prise de parole en public, tenu les deux derniers jours, à Saly.

« Je suis prête à être la candidate de la coalition Taxawu pour la conquête de la Mairie de Dakar« , a déclaré celle qui a succédé à Khalifa Sall à la tête de la municipalité de la Ville de Dakar. Pour elle, au-delà de ses ambitions, le challenge est de faire élire une femme. « Peu importe la personne qui va diriger la diriger, cette liste, nous souhaitons qu’elle soit dirigée par une femme. Peu importe la personne qui sera choisie, l’essentiel, c’est de gagner Dakar. Nous sommes dans le processus et la date des élections est connue. »

Les femmes élues de la Ville de Dakar sont en ordre de bataille, disent-elles, pour corriger leur sous-représentativité dans les instances de décisions. Le constat est là, déplorent-elles, au niveau des collectivités territoriales, sur 558 communes, seules quinze femmes sont élues maires et deux sont présidentes de Conseil départemental sur 45.

« Nous lançons un appel pour une participation des femmes et des jeunes aux prochaines élections territoriales, afin de favoriser leur intégration dans les sphères de décisions des collectivités« , ont-elles lancé. « Elles (les femmes) gèrent mieux que les hommes. Donc, confiez les mairies aux femmes et vous verrez« , a appuyé Soham Wardini, dans son plaidoyer.

A Dakar, Barthélémy Dias, autre proche de Khalifa Sall, a également affiché ses ambitions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page