CultureSociété

Malade et sans revenus : El Hadj Faye chante son Sos

lequotidien

La période est difficile pour les artistes. Contraints de cesser toute activité, ils étaient déjà fortement éprouvés par la première vague de Covid-19. La deuxième est venue renforcer cette précarité. Chanteur, El Hadji Faye continue de souffrir de la situation. Malade et sans revenus, il lance un appel d’aides aux autorités.

La deuxième vague de Covid-19 a poussé les autorités à instaurer à nouveau le couvre-feu dans les régions de Dakar et Thiès. En même temps, les rassemblements ont été interdits et les salles de spectacle fermées. Une situation qui n’a fait qu‘accentuer la précarité dans laquelle vivaient les artistes depuis la survenue de la pandémie. C’est la position défendue par l’artiste chanteur El Hadji Faye.
«Il y a des artistes qui vendent leurs instruments pour survivre. Il y a même qui sollicitent mon aide en espérant que je puisse les tirer d’affaire. Il ne nous reste qu’à aller mendier», déclare El Hadji Faye qui dit n’avoir bénéficié que de 122 mille 500 francs de la première tranche du Fonds Covid-19, octroyé par le chef de l’Etat lors de la première vague. Pour cette deuxième enveloppe de 2,5 milliards octroyés par l’Etat, les musiciens ont également reçu 122 mille F Cfa chacun. Sommes «modiques», souligne un El Hadji Faye, malade et sous le coup d’une menace d’expulsion de sa maison à cause d’arriérés de loyer. Pour cette fois, le chanteur n’a dû son salut qu’à une intervention de Youssou Ndour. C’est El Hadji Faye lui-même qui a rendu publique cette information.
Vivant des moments difficiles à cause de la situation sanitaire très compliquée, imposant une restriction aux artistes qui ne peuvent plus vivre de leur art, El Hadji Faye a vu la star du showbiz sénégalais mettre la main à la poche pour lui venir en aide. «N’eût été Youssou Ndour, le pire se serait produit. Youssou Ndour m’a donné 1 million 500 mille francs pour m’acquitter de mes arriérés de loyer. C’est Mara Dieng qui est allé remettre l’argent à l’agence», informe El Hadji Faye qui s’est réjoui «du geste de haute portée» de l’artiste avec qui il avait évolué à l’Etoile de Dakar. En plus du Covid-19 qui est venu donner un coup de frein à ses activités, il connaît une «santé chancelante» qui vient se rajouter aux difficultés qu’il vit actuellement. «Ma jambe me fait très mal. Je ne peux plus me lever, encore moins m’asseoir. Je suis en train de me soigner», a déclaré au bout du fil M. Faye. Ayant reçu de la Sodav 150 mille francs, il dit avoir saisi le ministère de la Culture sans suite. Mais il continue de réclamer le soutien dudit ministère pour une prise en charge médicale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page