Société

Mbacké : surpris sur une déficiente mentale, le charlatan dit avoir agi sous l’emprise des « djinns »

Surpris sur une déficiente mentale, B.K, un charlatan, a été arrêté puis déféré au parquet de Diourbel. Le jeune homme, âgé de 24 ans, assume les faits. Mais, confie aux enquêteurs que des êtres surnaturels appelés « djinns » le pousse à agir de la sorte. Il est poursuivi pour tentative de viol.

Les faits ont eu lieu mardi dernier, vers les coups de 3 heures du matin à Mbacké, une ville du centre-ouest du Sénégal. B. K voulait entretenir des relations sexuelles avec une déficiente mentale. Mais, cette dernière a alerté son oncle et sa tante en criant fort. Le charlatan a aussitôt pris la fuite. Mais malheureusement pour lui, il a oublié sur les lieux son permis de conduire, sa carte d’identité, son portefeuille et ses chaussures.

Au lendemain des faits, tôt le matin, rapporte « Source A », le mis en cause s’est rendu au Commissariat de Mbacké, pour se procurer un certificat de perte. Après, il s’est rendu au quartier où il tentait de violer nuitamment la déficiente mentale, pour chercher ses objets. Il a été vite cueilli par les habitants du quartier avant d’être livré à la police.

Interrogé, il assume son acte. Mais pour se tirer d’affaire, il soutient qu’il ne l’a pas fait volontairement. Il jure la main sur le cœur, que des êtres surnaturels appelés « djinns » le contraignent à agir de la sorte. « Parfois, lorsque je rencontre un déficiente mentale, elle m‘attire à cause de la pression des « djinns », dira-t-il.

Il a été déféré, mardi dernier, au parquet de Diourbel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page