Politique

Médina : les 18 élus dissidents taxent la gestion de Bamba Fall « de gestion nébuleuse et catastrophique »

Les élections locales s’annoncent et déjà l’agitation des hommes politiques est plus que fulgurante. Et au cœur de la ville de Dakar, la Médina fait l’objet d’une lutte sans concession entre les différents protagonistes.

En effet, les signataires du pacte, dénommé « Élus de valeurs et de principes » ont animé une conférence de presse pour décrier la gestion nébuleuse et catastrophique de l’actuel maire. Ces 18 élus qui ont pris leurs distances avec Bamba Fall depuis l’année 2018, ont manifesté une opposition catégorique aux différentes décisions et activités entreprises par ce dernier. D’ailleurs des courriers de rappel des procédures et trois (3) recours en annulation ont été introduits par ces élus, lesquels, ils sont sortis triomphants.

Les membres de ce collectif à la mairie de la Médina avisent que depuis trois ans les actes posés et toutes les décisions prises l’ont été de façon solitaire, puisqu’ aucune délibération lui permettant par exemple de baptiser ou de rebaptiser les places publiques, n’est signée.

Pire, « le maire n’a pas convoqué depuis le début de l’année en cours, une réunion de conseil pour statuer sur la gestion de la commune comme le stipule l’article 144 du code général des collectivités territoriales », dira Abdoulaye Martin Samb. Ils souhaitent ainsi voir l’avènement d’une Médina dirigée de façon réaliste, transparente et équitable….

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page