Actualités

Non-matérialisation des accords signés : And Gueusseum dénonce une dérive ministérielle

La période de grâce accordée à la nouvelle ministre de la Santé, Dr Marie Khemess Ngom Ndiaye, par les partenaires sociaux, notamment And Gueusseum, aura été de courte durée. En effet, Mballo Dia Thiam et ses camarades s’insurgent contre le risque de médicalisation du secteur de la santé. «Il est déplorable de noter qu’à sa première sortie, le mercredi 22 juin à l’hôpital Abdoul Aziz Sy Dabakh de Tivaouane, elle avait décidé d’organiser une réunion avec la Commission Médicale d’Etablissement(CME) avant de rencontrer le reste du monde en séance plénière avec les partenaires sociaux que nous sommes. Ensuite, récemment, le jeudi 04 août 2022, dans le cadre du projet de reconstruction de l’hôpital Aristide Le Dantec, Mme la ministre de la Santé a récidivé en convoquant une séance de travail avec la CME à l’insu des partenaires sociaux», déplorent les responsables de And Gueusseum qui exigent l’application des dispositions en lieu et place d’une sournoise perspective de médicalisation à outrance du système de santé. «Cela prouve à suffisance un parti pris délibéré corporatiste de la ministre pour son syndicat d’appartenance. Au demeurant, seuls 08 gestionnaires de formation occupent des fonctions de directeur d’hôpital ou EPS contre 33 médicaux sur 41 hôpitaux, dans un pays où on dénombre un déficit de médecins et une pléthore de gestionnaires au chômage», explique Mballo Dia Thiam et Cie dans un communiqué parvenu à «L’As».

Très en verve, les syndicalistes accusent la ministre de violation du décret n°2020-936 portant organisation du ministère de la Santé et de l’Action sociale en nommant des Médecins-Chefs de région en lieu et place des Directeurs régionaux de la Santé et de l’Action sociale, en parfait déphasage avec le changement de paradigme. Cela «consacre l’approche par les déterminants de la santé, d’autant que les présentes inondations avec leur lot de maladies de toutes sortes nous imposent une démarche préventive dans une approche pluridisciplinaire et multisectorielle».

Par ailleurs, les dirigeants de An Gueusseum dénoncent les lenteurs qui relèvent d’un véritable laxisme des ministères de la Santé et des Collectivités territoriales, dans l’application des accords Gouvernement-And Gueusseum portant augmentation du salaire des agents malgré les bonnes dispositions pratiques prises par le ministre en charge des Finances et le Directeur général du Budget. A cet effet, une marche nationale sera organisée à Dakar et des sit-in au niveau de chaque région pour l’application des accords.

source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page