Infos Coronavirus

Origine de la Covid-19 : La transmission à l’homme par un animal jugée « probable à très probable »

Après avoir passé quatre semaines en Chine, les experts de l’OMS ont rendu ce lundi 29 mars leur rapport sur leur enquête concernant les origines de la Covid-19. L’hypothèse d’une transmission à l’homme par un animal « réservoir » est privilégiée.

Les conclusions de cette étude étaient vivement attendues. Après avoir passé quatre semaines en Chine pour enquêter sur les origines de la Covid-19, les experts de l’OMS et chinois ont conclu dans leur rapport que la transmission à l’homme du virus de la Covid-19 par un animal intermédiaire, est une hypothèse « probable à très probable », nous renseigne RFI.

Selon la version finale du rapport lu dans ledit web site, les spécialistes ont jugé que « compte tenu de la littérature sur le rôle des animaux d’élevage en tant qu’hôtes intermédiaires pour les maladies émergentes, il est nécessaire de réaliser d’autres enquêtes incluant une plus grande étendue géographique » en Chine et ailleurs.

Fuite de laboratoire « extrêmement improbable »

Concernant l’hypothèse de la fuite d’un laboratoire, les experts jugent cela « extrêmement improbable ». Cette hypothèse avait notamment été véhiculée par l’administration de l’ancien président américain Donald Trump. Elle avait accusé l’Institut de virologie de Wuhan, qui mène des recherches sur des pathogènes très dangereux, d’avoir laissé s’échapper le coronavirus, volontairement ou non.

Finalement, les spécialistes qui se sont rendus en Chine privilégient l’hypothèse de la transmission naturelle du virus d’un animal réservoir probablement la chauve-souris à l’homme, par l’intermédiaire d’un autre animal,
encore non-identifié à ce jour.

Selon certains, les experts de l’OMS n’ont pas eu une liberté assez grande pour travailler librement lors de leur séjour en Chine. La mission a notamment eu du mal à se mettre en place à cause des réticences à laisser venir des spécialistes sur son territoire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page