Actualités

Poliomyélite à Touba: Avec 14 cas positifs, la campagne vaccinale de rattrapage est prévue du….

Le sous-préfet Babacar Ibra Mar, de concert avec Mme Ndeye Maguette Diop, le médecin chef du district sanitaire, ont présidé un CLD pour sensibiliser les chefs de villages et les chefs de quartier entre autres dignitaires, sur la campagne vaccinale de rattrapage au vaccin poliomyélite injectable (VPI) prévue du 6 au 8 mai 2021.

Sur 14 cas de porteur sains et quatre seulement ont atteint la paralysie, suffisant pour tirer sur la sonnette d’alarme. Dr Ndeye Maguette Diop, invite les populations à un engagement communautaire sans faille, une participation effective des populations a accompagné le processus de lutte contre la poliomyélite, enclenché par le district sanitaire.

Pour le sous-préfet, le taux de vaccination du PEV à certes baisser, mais cette campagne va nous permettre de rattraper. Dr Ndeye Maguette Diop de révéler que « Nous avons déjà fini le recensement au niveau des registres et ce mercredi (aujourd’hui) on démarre le recensement au porte à porte, avec les relais communautaires et nous espérons avoir le nombre d’enfants concernés par ce rattrapage, pour avoir le nombre global et définir les stratégies appropriés, pour combattre la poliomyélite qu’elle considère comme une urgence sanitaire dont la riposte doit suivre car un seul cas constitue une épidémie et nous allons en profiter pour rattraper les autres antigènes a fait savoir Dr Diop. La campagne se déroulera du 6 au 8 Mai 2021 et les enfants de 3 ans à 5 ans ciblés.

C’est au mois de février dernier que nous avons découvert, un enfant qui avait des difficultés aux membres inférieurs, après analyse nous avons vu en lui les germes de la maladie, a fait savoir le MCD et nous avons après analyse lancé la riposte dans cette localité. Nous avons ainsi constaté la maladie sur plus de 10 sujets, plus ou moins atteint dans le district sanitaire de Touba. C’est ainsi qu’il a été initié une campagne de rattrapage pour les différents districts de la région de Diourbel. A ce jour seul le district sanitaire de Mbacké n’a pas encore comptabilisé de cas de poliomyélite.

Mamadou DIEYE -lesoleil.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page