A LA UNEMONDIAL QATAR 2022Sports

Poule A Pays-Bas/Sénégal : 0-2 : L’ombre de…Iliman Ndiaye a plané !

On a longtemps parlé, avant et pendant le match Sénégal/Pays-Bas, de l’ombre de Sadio Mané qui a plané sur cette rencontre. Mais à l’issue du match perdu (0-2) par les Lions, une autre ombre a plané, celle de Iliman Ndiaye.

Par Hyacinthe DIANDY  (Envoyé spécial au Qatar) – Mené contre le cours du jeu par les Pays-Bas, suite à un but encaissé à la 84e minute, le Sénégal se devait de vite réagir afin d’éviter une première défaite d’entrée dans ce Mondial qatari. Et pour y arriver, on s’attendait à ce que Aliou Cissé apporte du sang neuf en attaque, surtout avec Boulaye Dia et Krépin Diatta qui avaient perdu beaucoup de force dans les duels.

Du coup, l’entrée, entre autres, de Iliman Ndiaye était scrutée, pour la simple et bonne raison qu’il fait partie des hommes en forme du moment avec de bonnes statistiques en Championship avec son équipe.

Mais à la surprise générale, après l’entrée de Bamba Dieng à la place de Boulaye, Aliou Cissé a préféré lancer en pleine tempête, le novice Nicolas Jackson qui a pris la place de Krépin. Un choix assez bizarre si on sait que l’attaquant de Villarreal n’a jusqu’ici disputé aucun match avec les Lions. Et pour sa première sélection, il n’a pas eu l’occasion de se faire découvrir par le public sénégalais qui n’avait d’yeux que pour Iliman Ndiaye avant ce match contre les Oranje. D’ailleurs avant ce match, certains, à travers les réseaux sociaux, l’ont désigné comme le potentiel remplaçant de Sadio Mané.

On devine que Aliou Cissé, en guise de réponse sur l’absence de Iliman du match, va parler du côté droit plus adapté à Nicolas Jackson. Mais en club, Iliman a montré des qualités de polyvalence lui permettant de jouer sur tout le front de l’attaque. Ce qui rend encore incompréhensible son choix de le laisser sur le banc au moment où l’attaque sénégalaise avait besoin de plus de créativité et d’efficacité.

Il faut d’ailleurs noter que ce n’est pas la première fois que Iliman est «snobé» par le sélectionneur. En effet, lors des deux derniers matchs amicaux des Lions (Bolivie et Iran), Iliman Ndiaye n’aura joué que quelques minutes avec les Lions. Interpellé sur le peu de temps de jeu du joueur de Sheffield United, Cissé a convoqué la concurrence.

«Quand on a devant des joueurs comme Sadio Mané, Krépin Diatta, Boulaye Dia, il y a une grosse concurrence avec des garçons qui ont du vécu avec l’Equipe nationale. Je connais très bien les qualités de Ilimane Ndiaye mais, comme je l’ai dit, en Equipe nationale, il y a une grosse concurrence à son poste. Malgré tout, on essaie de lui donner du temps de jeu. C’est un garçon en qui on croit. Nous sommes conscients de ce qu’il est capable d’apporter à l’équipe. Mais quand vous arrivez dans une équipe, il faut petit à petit s’intégrer et faire son petit trou… il est en train de le faire par les bouts de match qu’on lui donne», a-t-il expliqué.

Peut-être vendredi prochain contre le Qatar, Iliman va enfin s’offrir une occasion de se montrer à la face du monde. Seul Aliou sait…
 hdiandy@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page