Actualités

Pourquoi le corps du sergent Fulbert Sambou ne sera pas autopsié

Le corps sans vie repêché mercredi dernier au large du Cap Manuel, le lieu où avaient été localisés pour la dernière fois l’adjudant-chef gendarme Didier Badji et le sergent Fulbert Sambou, a été identifié comme étant celui de ce dernier. Les deux militaires étaient portés disparus depuis la semaine dernière. Ils effectuaient sur le site une partie de pêche.

Une autopsie était prévue sur la dépouille de Fulbert Sambou. Mais, selon Libération, elle a été abandonnée. L’état de putréfaction du corps ne permettant pas une telle intervention, d’après le journal.

La famille du disparu a néanmoins pu identifier le défunt, qui était en poste à la direction des Renseignements militaires.

Libération rapporte que jusqu’à hier, jeudi, les recherches étaient en cours pour retrouver Didier Badji, qui officiait à l’Inspection générale d’État (IGE).

source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page