A LA UNEActualitésInfos Coronavirus

Poursuite de la campagne de vaccination contre le Covid-19 : Plus de 3,2 milliards mis encore dans les doses

Alors que l’Etat a décidé de lever toutes les mesures restrictives à l’entrée et à la sortie du pays, les autorités continuent de recevoir des appuis dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Covid-19.

Par Justin GOMIS – En dépit de la fin de l’observance des gestes barrières, les risques liés au Covid-19 sont toujours pesants. Plus de 7,2 millions de dollars canadiens du gouvernement du Canada pour soutenir la vaccination au Sénégal. Le Canada a offert plus de 3,2 milliards F Cfa (7,2 millions de dollars canadiens) pour soutenir les efforts du gouvernement du Sénégal dans la mise en œuvre de sa stratégie de vaccination contre le Covid-19 et le renforcement du système de vaccination en général. «Cet appui s’inscrit dans le cadre de l’Initiative mondiale pour l’équité vaccinale du Canada (IMEVCan), un financement à hauteur de 200 millions de dollars canadiens destiné à 13 pays, y compris le Sénégal, et dont l’objectif est de soutenir les efforts déployés par les pays pour améliorer la livraison et la distribution des vaccins, et accroître la confiance à l’égard des vaccins tout en générant la demande de vaccination», se félicite l’Unicef qui annonce cet appui financier.

Grâce à cet argent, l’Etat pourra «accroître la demande de vaccination contre le Covid-19 en renforçant l’engagement communautaire, en déployant une communication de masse et numérique, et en établissant des partenariats stratégiques et innovants ciblant les chefs traditionnels et religieux, les jeunes, les médias et les organisations communautaires», soutenir les activités de proximité pour la vaccination contre le Covid-19 et la vaccination de routine. Il permettra aussi de renforcer la capacité logistique pour la vaccination, y compris l’expansion de la capacité de stockage de la chaîne du froid, la gestion des vaccins, la gestion des déchets et le renforcement des compétences du personnel en gestion logistique, de soutenir la mise à niveau des établissements de santé aux normes de prévention et de contrôle des infections, de renforcer les systèmes de suivi et d’évaluation pour garantir une disponibilité rapide des données et la génération de preuves pour la prise de décision. «Ce financement additionnel permettra non seulement d’accélérer les efforts de vaccination, mais aussi de rendre le système de santé en général beaucoup plus résilient, à la fois pour le présent et pour l’avenir», avance Silvia Danailov, représentante de l’Unicef au Sénégal.

Il faut savoir que depuis le début de la pandémie, le Sénégal a enregistré 88 mille 894 cas positifs dont 86 mille 904 guéris, 1968 décédés, et donc 21 sous traitement. Alors que le nombre total de personnes vaccinées s’élève à 2 millions 031 mille 278.
justin@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page