Actualités

Procès Adji Sarr-Ousmane Sonko: Le Coddas appelle Alioune Tine à l’ordre

Le Collectif de défense des droits de Adji Raby Sarr (Coddas) et l’Association Defence of Women and Children Rights (Dwcr) rappellent à l’ordre Alioune Tine. Ces deux associations condamnent les propos du président d’AfrikaJom Center pour lesquels la paix, la sécurité, la stabilité et la démocratie sont menacées au Sénégal par le procès Adji Sarr-Ousmane Sonko.

Dans un mémorandum, le Coddas et le Dwcr saisissent la CEDEAO, l’Union Africaine, la CPI, l’UNOWAS, l’Union Européenne, les Etats-Unis et les représentations diplomatiques du Sénégal. Ces deux associations demandent le respect des droits fondamentaux de Adji Raby Sarr actuellement « bafoués par des politiciens encagoulés ». Le Coddas et le Cwcr désignent Alioune Tine, Seydi Gassama et cie « qui avaient pour rôle de protéger tous les droits humains, sans intérêts ».

« Nous vous poursuivrons si vous ne cessez pas de harceler les autorités et la population et ne laissez la justice faire son travail dans cette affaire. Vous suivez votre protégé, Ousmane Sonko, dans sa logique au lieu de l’exhorter, pour la stabilité justement dans ce pays, à aller répondre à la justice et prouver son innocence par les moyens qu’il faut » ont précisé ces deux associations dans un communiqué.

Le Coddas et le Cwcr dénoncent, de même, une violation des droits d’Adji Rabi Sarr et de la procédure judiciaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page