A LA UNESociété

Projet d’appui à la modernisation des daaras : Les objectifs atteints à hauteur de 71%

lesoleil

Officiellement lancé par le Président de la République, Macky Sall, en 2012-2013, le projet d’appui à la modernisation des daaras vise la construction au total 64 établissements coraniques à travers le pays. Mais, à la date d’aujourd’hui l’objectif dudit projet a été atteint à hauteur de plus de 71%.

« Sur les 64 daaras que nous avons l’objectif de construire, les 46 sont déjà construits et équipés. 15 parmi ceux-ci ont déjà démarré les enseignements depuis le mois de novembre 2020 », a déclaré le Coordonnateur, Mamadou Mbodji Diouf, qui s’est confié au quotidien national « Le Soleil ». Selon lui, ce projet est une des interventions du ministère de l’Education nationale qui œuvre pour la diversification de l’offre éducative par les daaras.

Il précise, d’ailleurs, que les enfants sont en train de suivre les enseignements apprentissages selon le curriculum harmonisé des daaras qui a été élaboré dans le cadre du projet.

« Cette inauguration du daara public moderne de Ranérou est un signal fort que le Président adresse aux acteurs du secteur de l’enseignement coranique pour leur dire qu’il ne sont pas oubliés dans ses politiques publiques et que le daara lui tient à cœur », s’est notamment réjoui M. Mbodji, qui pense que « c’est la raison pour laquelle, il a choisi de clôturer sa tournée dans la région de Matam par cette inauguration ».

A l’en croire, au niveau de la région de Matam, 9 daaras, sur les 10 prévus, ont été déjà construits et équipés.

Mieux, révèle Mamadou Mbodji Diouf, sur le volet qualité, près de 350 d’enseignants des daaras ont été formés et recrutés par les déclarants responsables traditionnels, qui ont accepté d’intégrer le processus. Environ 100 inspecteurs sont également formés en langue arabe et dans d’autres disciplines liées à l’enseignement coranique et 32 directeurs des daaras non publics.

« Au-delà des constructions, le volet qualité est important. Mais pour lier tout ça, nous avons aussi pensé au volet gouvernance qui consiste à la pérennisation du financement du processus de modernisation des daaras à travers la mise en place d’un wadf. C’est une fondation islamique qui a pour vocation la construction d’un immeuble à usage locatif à Dakar. Les ressources générées serviront à financer les daaras qui accepteront d’être dans le processus », a indiqué M. Diouf.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page