ActualitésDiasporaSociété

Racisme ou erreur ? Une Sénégalaise victime de viol, arrêtée par la police Turque…

Mame Diarra est une étudiante sénégalaise établie en Turquie. Elle a été violée à Istanbul par deux Turcs. Et pis, dénonce-t-on sur Tweeter, « elle a été arrêtée par la police au lieu d’être assistée. Ses camarades ont assiégé la police« .

Les faits se sont déroulés ce vendredi 13 janvier 2023. Violée et humiliée à Istanbul par deux turcs âgés environ de 17 ans et 30 ans dans une usine de fabrique, elle a tout bonnement été arrêtée par la police. A préciser qu’elle a été recrutée dans l’usine même où elle a été violée, pour y travailler pendant ses vacances scolaires.

Les deux présumés violeurs ont, eux aussi été mis aux arrêts. Toutefois, le motif de l’arrestation de la jeune fille reste : Travailler sans autorisation.

Ses camarades sénégalais n’ont été insensibles à son cas et sont allés à son chevet. Selon eux, cette dernière est « fatiguée, humiliée, maltraitée. Elle a surtout même du mal à marcher. Sa place aujourd’hui est à l’hôpital vu son état de santé qui continue à se dégrader et non dans un centre de détention« .

« Nous sommes restés hier de 09h à 02h du matin avec la fille, les autorités consulaires nous ont promis que la fille ne passera pas la nuit en détention. Finalement, elle y a passé la nuit. Ankara étant un peu éloigné de Istanbul -ndlr 4 à 5 heures de route- , les autorités nous ont informé prendre les dispositions nécessaires pour venir nous aider à régler la situation« , a, pour sa part confié Le président de la fédération des Sénégalais de Turquie, Pape Matar Sow à nos confrères de Senenews.

« L’ambassadeur n’a toujours pas posé les pieds sur les lieux et pourtant il sait tout ce qui se passe actuellement« , regrette la communauté sénégalais établie en Turquie, sur les réseaux sociaux.

Le MAESE dénonce un « crime odieux et insupportable«

Pour sa part, après avoir appris la nouvelle, le ministère des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur s’est fendu d’un communiqué pour dénoncer ce « crime odieux et insupportable« . A cet effet, les services d’Aminata Tall Sall de souligner qu’ils ont « immédiatement réagi par les services de l’Ambassade du Sénégal à Ankara, d’abord en apportant l’assistance nécessaire à notre compatriote, mais surtout, en intervenant auprès des autorités turques afin que les auteurs du forfait, déjà mis en état d’arrestation, soient jugés et sévèrement punis« . Non sans préciser qu’un avocat a été commis à cette fin. Le MAESE appelle, ainsi la communauté sénégalais de Turquie au calme et au respect de vie privée de la victime.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page