Sports

Re-make Balla Gaye 2-Bombardier : le promoteur Gaston Mbengue retient le mois de juin

Serigne Ousmane Dia alias Bombardier et Balla Gaye 2 vont solder à nouveau leurs comptes en juin prochain. En 2014, les deux ténors de la lutte s’étaient déjà frottés avec une victoire acquise de haute lutte pour le colosse mbourois.

Après Eumeu Sène-Lac de Guiers 2 maintenu pour le 4 avril, le promoteur de lutte Gaston Mbengue a confirmé la tenue du choc entre Serigne Ousmane Dia dit «Bombardier» et Balla Gaye 2 en juin prochain. Cette affiche est très attendue par les amateurs au vu du talent et du parcours des deux champions de lutte. Elle a également la particularité de mettre aux prises deux ex-rois des arènes, qui se sont succédé sur le trône.

Intronisé roi des arènes, en 2012, suite à son succès historique contre Yakhya Diop dit Yékini, «le lion de Guédiawaye» a perdu la couronne deux années plus tard (2014) au profit du «B52». Le colosse mbourois avait pris le dessus sur lui pour retrouver son fauteuil qu’il avait perdu 9 ans plutôt. C’est dire que le face-à-face de ce mois de juin opposera deux athlètes qui se connaissent très bien pour s’être déjà frottés une fois.

Pour Balla Gaye 2, qui avait perdu la première manche, ce remake sera une belle occasion pour rétablir l’égalité face au «B 52» qui a une longueur d’avance sur lui. Le fils de «Double Less» est sur une dynamique de deux victoires d’affilée depuis son retour victorieux, en 2018, devant Gris Bordeaux, «le troisième tigre de Fass». Face à son adversaire mbourois, il aura à cœur donc de remporter un troisième succès consécutif afin de se rapprocher davantage de la couronne du trône. En tout cas, il ne rate jamais l’occasion de rappeler à son antagoniste les difficultés qu’il devra endurer lors de leur prochaine confrontation. «Qu’il le veuille ou non, Bombardier a un vrai combat. Et il doit savoir que 45 ans et 35 ans, ce n’est pas la même chose. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il va perdre le combat malgré tout ce qu’il raconte», a déclaré avec assurance, le champion de lutte de Guédiawaye.

De son côté, le chef de file de l’écurie Mbour voudra réussir la passe de deux afin de confirmer sa suprématie sur son vis-à-vis de Guédiawaye. Battu par Eumeu Sène lors de sa dernière sortie, Bombardier rêve d’une sortie honorable de l’arène après plus de deux décennies de carrière bien remplie. Lutter contre Balla Gaye 2, connu pour son talent, n’est jamais chose aisée et le «B52» sait à quoi s’en tenir. «Ma prochaine confrontation contre Balla Gaye 2 ne sera pas facile ; bien au contraire, ce sera électrique. J’ai hâte vraiment d’en découdre avec lui», souligne le champion de lutte de Mbour.

En lever de rideau de cette affiche, il y aura le face-à-face entre Diène Kaïré et Modou Anta.

Diégane SARR lesoleil

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page