Actualités

Rebondissement dans l’affaire du meurtre du douanier Léon Faye : les aveux du présumé meurtrier…

Le Procureur de la République a ouvert une information judiciaire pour assassinat après le meurtre par balles au niveau de l’œil et de la tempe gauche du douanier Léon Faye, la veille de la fête de Tabaski dans son logement de fonction. En effet, après la première arrestation de son présumé meurtrier, l’indicateur des Douanes, suivie de sa remise en liberté, il a été convoqué lundi passé avant d’être placé en garde à vue.

Selon les informations de « L’Observateur », l’enquête avait été confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Saint-Louis par le procureur de la République près le tribunal de grande instance de la capitale du Nord. Et selon les mêmes informations, tous les indices trouvés par les enquêteurs menaient au présumé meurtrier.

Face aux enquêteurs, l’indicateur des Douanes retrace le film du drame. D’après ses aveux, il dit avoir trouvé le douanier Léon Faye dans sa chambre lui réclamant de l’argent qu’il lui devait et après qu’il ait refusé, l’indicateur aurait déchargé sur lui son pistolet, l’atteignant au niveau de l’œil et de la tempe gauche. Ce qui a ôté la vie à l’adjudant des Douanes. Il ajoute que l’arme du crime, qui est un pistolet automatique qu’il aurait volé lorsqu’il travaillait avec la Douane de Rosso, avait été dissimulée derrière les habitations. Le défunt est décrit par ses proches comme le bienfaiteur de sa localité…
avec pressafrik

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page