Société

Rebondissement dans l’affaire Lotaly Mollet : le meurtrier n’est pas …

On en sait un peu plus dans l’affaire de la jeune ressortissante congolaise tuée lors d’une agression aux Hlm Grand Yoff. En effet, d’après le quotidien Rewmi dans son apparition du jour, il y aurait usurpation d’identité. Ce qui explique que le nom de Sewi Cabi Diatta ne figure nulle part sur la liste des graciés à l’occasion de la Korité 2021.

La source révèle que le nom du présumé meurtrier n’est pas sur le décret de grâce du 12 mai 2021. D’après l’Association pour le soutien et la réinsertion des détenus du Sénégal (ASRED), l’auteur présumé du meurtre de Lotaly Mollet purgeait une peine de six mois et qu’il lui restait un mois avant sa libération.

Sur les six mois, il avait déjà purgé les cinq. Donc, il était bel et bien éligible à la grâce présidentielle du fait du délit et du délai d’épreuve.
Plus de détails à lire dans le quotidien Rewmi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page