ActualitésPolitique

Recrutement de sa famille au CESE: Idrissa Seck en flagrant « délit » de népotisme.

Idrissa Seck entame mal son mandat à la tête du Conseil économique sociale et environnementale (CESE). Au moment il retient le salaire de certains employés de cette institution depuis deux mois, le leader de Rewmi fait du népotisme. Sdelon des sources de Guestuinfo, Idy a, en effet, recruté des membres de sa famille dont son fils Abdoulaye Seck dans son cabinet. Ancien membre de la garde rapprochée de son père, Abdoulaye Seck, est nommé « chargé de mission » au CESE. « Businessman » de profession, Abdoulaye Seck faisait office « d’aide de camp » de son père depuis quelques années. D’ailleurs, on l’a aperçu derrière l’ancien Premier ministre lors du défilé du 4 avril de 2018 et à l’occasion de la rencontre des cadres de Rewmi organisée à Saly avant la présidentielle de 2019.

Abdoulaye Seck n’est pas la seule recrue de la fratrie. Sa tante, Khady Sarr, a été aussi recrutée au CESE. Petite soeur de Ndeye Penda, épouse de Idrissa Seck, Khady Sarr a été nommée comme « assistante » dans le cabinet du président du CESE. Ce n’est pas tout. Idrissa Seck a aussi coopté un de son neveu Mohamed dit Naby dans son cabinet. D’après nos sources, ce jeune homme fait partie de ses plus proches collaborateurs au CESE.

S’il est vrai que ces nominations n’ont rien d’illégal, il est, quand même, injuste de caser des membres de sa famille alors qu’on refuse de payer le salaire d’une partie du personnel du CESE dont le seul tort est d’être « proche »(?)de l’ancienne présidente du CESE, Aminata Touré.

Daouda Gbaya (Guestuinfo)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page