Accueil Actualités Riyad offre 2253 kits alimentaires à des ménages vulnérables

Riyad offre 2253 kits alimentaires à des ménages vulnérables

0

(APS) – L’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite à Dakar, Saad Abdullah Alnofai, a offert un don de 2253 kits alimentaires pour appuyer des ménages vulnérables de la banlieue dakaroise durant le mois béni de Ramadan, a constaté jeudi l’APS.

Chaque kit est composé de 50 kg de riz, 10 kg de sucre et 10 litres d’huile.

Le don a été officiellement réceptionné par le directeur général du Fonds de solidarité nationale (FSN), Kalidou Ba, en présence de représentants du KSrelief, le Centre du roi Salmane pour le secours et l’action humanitaire.

‘’Le centre, avec la coopération des autorités compétentes du Sénégal, distribuera des kits dans les zones rurales, d’une part, pour y promouvoir la sécurité alimentaire, et d’autre part, pour appuyer les projets dépendants des programmes sociaux menés par le gouvernement frère du Sénégal’’, a déclaré l’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Dakar, Saad Abdullah Alnofai.

Le don vise également à ‘’renforcer l’autonomisation des femmes et la capacité des familles pour pouvoir faire face aux crises sociales engendrées par la malnutrition’’, a-t-il ajouté.

Le diplomate a souligné que ces kits seront très utiles pour les familles bénéficiaires, notamment durant la période du Ramadan qui a démarré, jeudi, au Sénégal.

‘’Le Ramadan est un mois de partage et de solidarité, et le geste de KSrelief témoigne de l’esprit de générosité et de bienveillance envers les plus démunis’’, a dit le directeur général du Fonds de solidarité nationale (FSN), Kalidou Ba.

Selon lui, cette aide alimentaire ‘’vient donc à point nommé pour soulager la détresse des familles les plus démunies dans les communes ciblées (…) en leur permettant de rompre le jeûne et de se nourrir décemment durant le mois béni de Ramadan ».

Il a salué ‘’la générosité » du roi Salman ben Abdel Aziz Al-Saoud, le Serviteur des deux Saintes Mosquées.

Article précédentEn Afrique, l’agriculture régénératrice peut représenter une valeur ajoutée brute de 70 milliards $ par an d’ici 2040
Article suivantMétéorologie : le Sénégal veut développer un système d’alerte précoce

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici