Actualités

Rufisque – Journée internationale des personnes handicapées : Plaidoyer pour une école inclusive 

Le Centre national de formation et d’action de Rufisque a abrité la célébration de la Journée internationale des personnes handicapées sous le thème «l’inclusion scolaire pour l’égalité des chances».  Sous l’initiative du projet Décidons d’une éducation pour les enfants handicapés par des choix libres et une éducation inclusive de qualité (Deecliq), la rencontre a permis de renforcer le plaidoyer sur la cause des enfants en situation de handicap et leurs droits à l’éducation. 

Par Badé SECK – Depuis 1992, la Journée internationale des personnes handicapées est célébrée chaque année le 3 décembre partout dans le monde. Elle vise à promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées dans toutes les sphères de la société et du développement, et à accroître la sensibilisation à leur situation particulière dans tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle.  Dans le secteur de l’éducation, il est de plus en plus question d’inclusion, d’intégration et d’accessibilité des personnes en situation de handicap, surtout des enfants, en lien avec les objectifs de développement durable et les politiques nationales du Sénégal, qui prônent une éducation pour tous.
Ainsi, dans le cadre de cette célébration, une activité de sensibilisation communautaire et de capitalisation de la campagne «Apprenons ensemble dans la diversité» a eu lieu ce samedi 3 décembre 2022 au Centre national de formation et d’action de Rufisque.
Il s’agit, à travers cette rencontre qui a réuni les autorités éducatives, les parents, les leaders communautaires et les partenaires,  de sensibiliser les parents, les leaders communautaires et les partenaires pour une meilleure prise en charge de leurs besoins et accompagner les élèves en situation de handicap dans leur épanouissement à travers les activités récréatives en général et en particulier, d’offrir aux élèves en situation de handicap, un cadre de partage et d’épanouissement, renforcer le plaidoyer sur la cause des enfants en situation de handicap et leurs droits.
Dans son intervention, Abdou Kogne, représentant de la Fédération des personnes handicapées, a profité de l’occasion pour inviter les autorités éducatives et les partenaires à renforcer l’accès à l’éducation sans distinction. Ainsi, il a insisté sur  l’impérieuse  nécessité de la création d’une direction au niveau du ministère de l’Education nationale. En plus, il exhorté les autorités à rendre plus accessible le matériel pédagogique aux élèves.
Le Consortium du projet Décidons d’une éducation pour les enfants handicapés par des choix libres et une éducation inclusive de qualité (Deecliq) en a profité pour clôturer et capitaliser les acquis d’une campagne communautaire entamée depuis  le 3 décembre 2021.  Les contenus de cette campagne de communication ont été axés, selon Alessia Albenety, coordonnatrice de Deecliq, sur 4 thématiques principales portant sur : le droit à la scolarisation, l’inscription à l’état civil, la perception du handicap et la valorisation positive des différences.
La Journée internationale des personnes handicapées a été une opportunité pour le ministère de l’Education nationale d’évaluer les programmes et politiques dans l’inclusion scolaire. Pour Mamadou Sam, coordonnateur du projet «Favoriser l’Inclusion et la Réussite à l’école et Faire école», 50 établissements inclusifs construits et 300 autres réhabilités sont entre autres actions réalisées dans le cadre de l’accès à une éducation inclusive de qualité, non sans manquer de préciser les nombreuses initiatives allant dans le sens de la formation des enseignants et l’octroi de matériels pédagogiques nécessaires.
A travers des activités récréatives, les élèves de l’école de Thiaroye 44 et la troupe Espoir de la banlieue  ont profité de la célébration de la Journée internationale des personnes handicapées pour gratifier le public de prestations de pièces théâtrales  sur la thématique de l’inclusion scolaire, l’inscription à l’état civil, le  droit à l’éducation et la délivrance de la carte d’égalité des chances.
bseck@lequotidien.sn 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page